Le premier ministre Justin Trudeau recevra sa dose de rappel mardi matin

Publié le 04/01/2022 à 08:35

Le premier ministre Justin Trudeau recevra sa dose de rappel mardi matin

Publié le 04/01/2022 à 08:35

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre a reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca en avril, avant de se voir administrer une dose de Moderna en juillet. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le premier ministre Justin Trudeau recevra sa dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 mardi matin.

M. Trudeau se rendra dans une pharmacie de la région d’Ottawa en début de journée pour recevoir sa troisième injection. Toutes les personnes de 18 ans et plus sont admissibles à recevoir leur dose de rappel en Ontario.

Le premier ministre a reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca en avril, avant de se voir administrer une dose de Moderna en juillet.

Plus tard mardi, Justin Trudeau doit recevoir une mise à jour sur la situation entourant la COVID-19 au pays de la part de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

En soirée lundi, le premier ministre a publié une série de messages sur Twitter pour rappeler l’existence de différents programmes d’aide pour les personnes affectées par les nouvelles restrictions sanitaires en place partout au pays.

Il a notamment souligné que la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique est disponible pour les personnes forcées de s’isoler, et que les travailleurs directement touchés par un ordre de confinement lié à la pandémie peuvent avoir recours à la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement.

«Personne ne voulait commencer l’année comme ça. Mais je veux que vous sachiez que l’on continuera de vous apporter le soutien nécessaire», a écrit M. Trudeau, rappelant que le variant Omicron se propage rapidement.

 

Nouvelles mesures

Certaines provinces ont annoncé de nouvelles mesures pour contrer la propagation du variant Omicron, lundi.

L’Ontario a choisi de garder ses écoles fermées et de retourner en classe virtuelle pour au moins deux semaines, en plus d’annuler toutes les interventions chirurgicales non urgentes.

Le plan dévoilé par le premier ministre Doug Ford inclut aussi plusieurs mesures sanitaires visant les entreprises et les rassemblements.

«Le nombre de cas Omicron augmente de façon exponentielle dans toute la province, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Nous nous préparons au choc.»

Le retour en classe avait déjà été repoussé au 10 janvier en Alberta, en Nouvelle-Écosse, en Colombie-Britannique et au Manitoba. Au Québec, comme en Ontario, les élèves ne retrouveront pas les bancs d’école avant le 17 janvier.

Terre-Neuve-et-Labrador a aussi renforcé ses consignes sanitaires alors que le variant Omicron continue d’entraîner une flambée de cas d’infections. Dès mardi, la province va passer à un niveau d’alerte supérieur, exigeant que les foyers limitent leurs contacts extérieurs à un maximum de dix personnes.

Les sports collectifs et d’équipe seront suspendus, il sera interdit de danser dans les bars, tandis que les funérailles, les enterrements et les mariages seront limités à 50 personnes, ou à 25% de la capacité d’accueil de la salle.

«La réalité est que le virus est tellement contagieux que la plupart des gens vont l’attraper», a affirmé sans détour la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Janice Fitzgerald.

Aucune nouvelle mesure sanitaire n’a été annoncée lundi au Québec, alors qu’un couvre-feu est toujours en vigueur de 22h à 5h chaque jour. La province a toutefois accueilli ses premiers militaires qui viendront prêter main-forte pour la campagne de vaccination.

Les membres des Forces armées canadiennes qui seront affectés à la vaccination prendront d’abord part à des séances de familiarisation, pendant que les derniers détails logistiques concernant leur déploiement seront ficelés.

 

Accès à la troisième dose au Québec

La prise de rendez-vous pour la dose de rappel s’amorcera mardi pour la population générale au Québec, avec la tranche d’âge des 55-59 ans. Les personnes qui ont entre 50 et 54 ans pourront en faire autant dès jeudi.

Celles qui ont 18 ans et plus appartenant aux autres catégories d’âge pourront s’inscrire lors de six dates différentes comprises entre les 10 et 21 janvier.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, veut qu’entre deux et trois millions de personnes par mois reçoivent le vaccin afin qu’en mars, toute la population québécoise soit protégée.

En début de semaine, moins de 20% des Québécois âgés de 5 ans et plus avaient reçu leur troisième dose.

À la une

Bourse: quelques bonnes nouvelles, pas de mauvaise, Wall Street clôture en forte hausse

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse pour une 5e séance consécutive.

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le patron de la Banque Royale évalue à «50-50» la probabilité d'une récession

La Banque Royale a affiché des revenus de 11,22 milliards de dollars pour le deuxième trimestre.