Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 27/11/2023 à 16:34, mis à jour le 27/11/2023 à 17:42

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 27/11/2023 à 16:34, mis à jour le 27/11/2023 à 17:42

(Illustration: Camille Charbonneau)

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a retraité de 70,45 points, ou 0,35%, à 20032,66 points, plombé par le recul des titres des secteurs de l'énergie et des métaux de base.

Les inquiétudes concernant la croissance et la baisse de la demande ont exercé une pression sur les matières premières et les actions liées à la consommation discrétionnaire, selon Ryan Crowther, gestionnaire de portefeuille chez Franklin Templeton Canada.

«L'investisseur reste en général prudent, et les données disponibles montrent que la toile de fond économique reste difficile.»

Les nouvelles publiées lundi par la Chine font état d'un ralentissement de la croissance des bénéfices industriels, tandis que plus près de chez nous, le Canadien Pacifique Kansas City subit une certaine pression, en partie à cause des craintes d'une baisse des achats des consommateurs canadiens l'année prochaine et d'autres vents contraires, a affirmé Ryan Crowther.

«[Cela] se répercute sur les consommateurs, ce qui a un impact sur les autres compagnies ferroviaires.»

Le brut reste également sous pression, comme c'est le cas depuis quelques mois, car la production augmente et l'OPEP n'a pas encore tenu sa réunion retardée dans le but de réduire la production.

«En attendant, il est toujours plus faible du point de vue des investisseurs dans le secteur de l'énergie.»

L'indice TSX de l'énergie a reculé de 1,6%, y compris une baisse de 2,5% pour Canadian Natural Resources.

Le secteur des métaux de base a retraité de 2,1%, en partie à cause de First Quantum Minerals qui a perdu 4,3% après avoir signalé deux décès dans ses installations en Zambie et averti qu'elle avait l'intention d'entamer une procédure d'arbitrage contre le Panama au sujet de sa mine Cobre Panama.

 

Voici les gagnants et les perdants du 27 novembre 2023: 

L’indice S&P/TSX du TSE Prix Changement en dollars canadien Changement en %
Gagnants
   

New Pacific Metals (NUAG)

2,47 0,22
9,778
Propel Holdings (PRL) 11,37 1,00 9,643
Perdants      

Theratechnologies (TH)

2,02 -0,23
-10,222
Aptose Biosciences (APS) 3,07 -0,27
-8,084
Largo (LGO) 2,84 -0,23 -7,492

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 29 février

Mis à jour à 18:18 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Bourse: le Nasdaq atteint un nouveau record

Mis à jour à 17:48 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a augmenté de plus de 100 points.

OPINION Les nouvelles du marché du jeudi 29 février
Mis à jour à 08:55 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 29 février
Mis à jour à 08:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 28 février
Mis à jour le 28/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

Décès de Brian Mulroney, le «p'tit gars de Baie-Comeau»

Mis à jour à 19:34 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»