Félicitations, une start-up vous copie

Publié le 16/05/2024 à 12:00

Félicitations, une start-up vous copie

Publié le 16/05/2024 à 12:00

Photo: Freestocks pour Unsplash.com

EXPERT INVITÉ. Il y a quelques jours, un brillant entrepreneur que je mentore m’appelle en panique: «Dominic, je viens de découvrir une autre start-up qui fait presque exactement ce qu’on tente de faire et tu veux savoir le pire? Ils ont déjà levé plus de 7 millions de dollars en financement.»

J’ai clairement ressenti la panique dans sa voix, un peu comme si celui-ci souhaitait que je lui dise que c’était foutu et qu’il devrait donc trouver une autre idée.

En fait, j’ai réalisé que pour plusieurs entrepreneurs, découvrir qu’une autre entreprise fait ce qu’ils font et ont une certaine longueur d’avance va se traduire par un sentiment de panique, de dépression ou même les pousser à tout abandonner.

Après tout, ce n’est pas surprenant lorsque ceux-ci ont majoritairement vendu leur idée comme «une idée si unique» et que c’était leur principal argument de vente.

Mais permettez-moi de vous dire ce que j'ai appris en ayant moi-même bâti de multiples entreprises, dont certains ont été des échecs monumentaux et d’autres d’importants succès, mais aussi en côtoyant des dizaines si ce n’est pas des centaines d’entrepreneurs dont certains ont créé des géants.

 

Ce n’est pas l’idée qui compte, c’est l’exécution.

  • Chaque entrepreneur pense que son idée est unique et inestimable.
  • La plupart des entrepreneurs se considèrent comme des visionnaires.
  • De nombreux entrepreneurs visent à révolutionner leur secteur — riens de moins.

Ce que tous les entrepreneurs ne réalisent pas, cependant, c’est qu’ils ne sont peut-être pas la première personne à penser à leur «idée» — et que même s’il s’agissait d’une idée complètement nouvelle et unique, ils pourraient quand même se retrouver rapidement dépassés par une idée qu’ils estiment être moins bonne.

Pourquoi? L’exécution.

La vérité: c’est rarement la meilleure idée qui gagne. Ce qui compte plus que toute autre chose lors du lancement d’une entreprise, c’est de pouvoir donner vie à ces idées «innovantes» et les gagnants sont ceux qui les exécutent le plus efficacement.

  • Google n’a pas été le premier moteur de recherche à arriver sur le marché.
  • Facebook n'était pas le premier réseau social…
  • Apple n’a pas construit le premier téléphone intelligent OU lecteur de musique numérique.
  • Même Tesla n’était pas le premier fabricant de véhicules électriques.

Chacune de ces entreprises a été en mesure de planifier et exécuter ses stratégies de manière plus efficace que ses concurrents et ceux qui ont eu les mêmes idées avant eux. J’irais même jusqu’à dire qu’il est fort probable que de ne pas avoir été «le premier» fut plutôt un avantage qu’un désavantage.

J’en ai parlé dans mon blogue «l’exécution est plus importante que l’idée» que j’ai écrit en novembre 2022 et je le répète: c’est 1% pour l’idée, 99% pour l’exécution.

Vous devriez donc cesser de surévaluer votre idée et vous rappelez que l’important est:

  • Votre capacité d’exécuter un plan ambitieux;
  • Ou votre capacité de bâtir la meilleure équipe, à la fois compétente et diversifiée;
  • Ou votre capacité d’être flexible et prêt à vous adapter à un marché en constante évolution;
  • Ou le pouvoir d’avoir une connaissance approfondie de vos clients.

J’ai rencontré un bon nombre d’entrepreneurs mal conseillés qui pensaient honnêtement que le secret du succès était d’avoir une bonne idée — et que si l’idée était suffisamment bonne, ils pourraient rester avec 90% de l’entreprise et simplement embaucher une équipe pour effectuer le travail et exécuter leur idée, car après tout, c’était LEUR idée géniale. Je n’ai rien d’autre à leur souhaiter que «bonne chance!»

Alors, qu’ai-je mentionné à mon mentoré lorsqu’il m’est arrivé en panique, car il avait découvert qu’une autre start-up avait créé un produit presque identique au sien?

«Ça ne sert à rien de paniquer et c’est bien correct qu’il repique votre idée — ce qui compte vraiment maintenant et ce qui fait que vous allez gagner, c’est ce que vous allez faire dans les cinq et dix prochaines années.»

 

Comment surpasser la concurrence?

Voici quelques conseils pour battre vos concurrents. Le secret est de déployer des efforts constants pour :

  • Bâtir un produit exceptionnel et s’assurer de le faire connaitre;
  • Comprendre si profondément vos clients cibles que tout ce que vous communiquez et tout ce que vous construisez répondent vraiment à leurs besoins et envies;
  • Recueillir sans cesse des commentaires pour développer, itérer et évoluer rapidement;
  • Attirez la meilleure équipe possible et vous assurez d’avoir une culture axée sur la croissance et l’amélioration continue.

Cependant, la pire chose que vous puissiez faire est de devenir arrogant. Vous devez rester humble et toujours supposer que vos concurrents travaillent au moins aussi dur que vous — et c’est même probablement le cas. Maintes fois, je me suis réveillé en sursaut, étant en train de rêver que j’étais dans un long marathon et que je voyais certains de mes concurrents se rapprocher.

Mais la vérité est que la concurrence est saine, et avoir un imitateur peut en fait être une très bonne chose.

Pourquoi devriez-vous être content d’être imité?

Voyons différentes raisons pour lesquelles ce n’est pas le moment de paniquer, même si ça ressemble à une copie conforme, si vous découvrez qu’une autre start-up fait exactement ce que vous faites.

  • Les imitateurs valident votre travail: si quelqu’un est suffisamment motivé pour construire quelque chose d’identique (ou similaire) à ce que vous construisez, vous pouvez être sûr que vous réfléchissez dans la bonne direction.
  • Si ce «rival» a eu la même idée que vous, il y a de fortes chances que vous répondiez tous les deux à une lacune du marché et qu’il y ait une vraie opportunité. Il est donc beaucoup plus probable que vous ayez une adéquation produit-marché et puissiez convaincre des clients d’acheter votre produit.
  • La compétition pousse les meilleurs à devenir meilleurs et vous motivera à vous améliorer continuellement. Non seulement vous travaillez inconsciemment plus dur pour faire de mieux en mieux, mais la concurrence avec un produit similaire vous oblige à continuer d'évoluer et de différencier encore plus votre produit. Mes plus grands échecs étaient lorsque j’étais confortable.
  • Dans une perspective encore plus large, la concurrence peut aider l’ensemble du marché à croître plus rapidement, surtout si ce que vous faites est nouveau. Cela aidera à démocratiser le sujet et attirera davantage l’attention sur ce que vous construisez — vous aidant à attirer des talents et des ressources qui, autrement, ne seraient peut-être pas au courant de ce que vous faites.

Et en fin de compte, si une start-up reproduit effectivement tout ce que vous faites — et que vous restez concentré et faites de votre mieux pour la surpasser, alors elle fait essentiellement du travail gratuit pour vous — préparant le marché pour être certain qu’il soit prêt!

 

À propos de ce blogue

L’innovation et l’entrepreneuriat sont deux sujets qui me touchent particulièrement. Depuis mon plus jeune âge, mon TDA/H m'a toujours donné l’impression d’être différent. Ce surplus d’énergie constant est devenu un véritable incubateur à idées. Je partagerai donc avec vous mes réflexions et des histoires inspirantes qui touchent l’innovation, mais aussi la santé mentale des entrepreneurs. Parfois provocant, je m’assurerai de vous sortir de votre zone de confort.

Dominic Gagnon

Sur le même sujet

Se dire les vraies affaires avec courage et respect

13/06/2024 | Sylvie Huard

Malgré les désaccords, il est important de continuer d’échanger pour éviter des conflits plus profonds.

Immigrer et entreprendre en franchise

12/06/2024 | Xavier Chambon

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de faillites en franchise est deux fois moins élevé que les entreprises indépendantes.

Blogues similaires

J'ai mal à Montréal... la suite!

11/06/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. «Le cri du cœur de Sandra Ferreira est beaucoup plus grand que le fiasco pour lequel il existe.»

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Noël aux couleurs de notre culture

21/12/2021 | Mélanie Paul

BLOGUE INVITÉ. Offrir un cadeau fait par des Autochtones est un bon moyen de tisser des liens avec les Premières Nations