Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Publié le 23/02/2024 à 09:55, mis à jour le 23/02/2024 à 18:43

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Publié le 23/02/2024 à 09:55, mis à jour le 23/02/2024 à 18:43

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a clos sur une note mitigée vendredi, la technologie reprenant son souffle après l’envolée liée à Nvidia la veille, mais l’élan boursier a aidé le Dow Jones et le S&P 500 à franchir de peu de nouveaux records.

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

 

Écouter aussi - Le 200e épisode de Gestionnaires en action: Nvidia a pulvérisé les attentes, mais quelle sera la suite?

 

Pour (re)consulter les nouvelles du marché


Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a haussé de +95,07 points (+0,45%) à 21 413,15 points.

À New York, le S&P 500 a clôturé en hausse de +1,77 points (+0,03%) à 5 088,80 points.

Le Nasdaq a cédé -44,80 points (-0,28%) à 15 996,82 points.

Le DOW a récolté +62,42 points (+0,16%) à 39 131,53 points.

Le huard a retraité de -0,0014$ US (-0,1851%) à 0,7405$ US.

Le pétrole a perdu -2,04$ US (-2,60%) à 76,57$ US.

L’or a haussé de +15,10$ US (+0,74%) à 2 045,80$ US.

Le bitcoin a diminué de -522,50$ US (-1,01%) à 51 014,65$ US.

 

Le contexte

«En l’absence de nouvelles macro-économiques vendredi, l’euphorie liée à Nvidia» — le spécialiste des puces pour l’intelligence artificielle qui avait affiché de brillants résultats mercredi soir, engendrant jeudi un enthousiasme débordant des investisseurs en Bourse —, «a suscité un élan positif qui s’est poursuivi», a commenté Peter Cardillo, analyste de Spartan Capital.

«L’engouement pour l’intelligence artificielle a aidé à atteindre de nouveaux plus hauts», a-t-il ajouté, même si le secteur de la technologie s’est un peu tassé après l’envolée de près de 3% du Nasdaq la veille, une des meilleures séances de cet indice depuis un an.

Jeudi, le titre de Nvidia avait bondi de 16%, faisant gonfler la valorisation boursière du groupe de 277 milliards de dollars américains (G$US) à près de 2 000G$US, ce qui l’a rangé à la troisième place des «Sept Magnifiques», derrière Microsoft et Apple.

Vendredi, l’action de Nvidia (NVDA) a terminé en légère hausse de 0,36%, à 788,17$US.

Plusieurs grands noms de la tech ont en revanche cédé du terrain comme le fabricant de micro-processeurs AMD (AMD, -2,94% à 176,52$US), Tesla (TSLA, -2,76% à 191,97$US) ou Apple (AAPL, -1% à 182,52$US).

Sur les onze secteurs du S&P, sept ont conclu dans le vert, dont les services d’utilité publique (+0,71%), les matériaux (+0,58%) et les actions industrielles (+0,50%).

L’énergie (-0,58%) a été la lanterne rouge, alors que les prix du brut ont vivement reculé vendredi.

Le marché obligataire se détendait légèrement, les taux sur les bons du Trésor à dix ans passant à 4,24% vers 16h35, au lieu de 4,32% la veille.

Du côté des valeurs, le groupe de services de paiements Block (SQ) (Cash App, Square) a grimpé de 16,13%, à 78,92$US, après avoir annoncé un chiffre d’affaires trimestriel en hausse à 5,77G$US et un profit opérationnel de 2,03G$US.

Le site de réservations de voyage Booking (BKNG) a vu son action chuter de 10,15% à 3 505,96$US , alors que ses prévisions pour le premier trimestre en cours ont déçu le marché, même si ses résultats au quatrième trimestre 2023 ont été meilleurs que prévu.

Le vendeur de voitures en ligne Carvana (CVNA) s’est envolé de 32,09% à 69,23$US, un plus haut depuis un an. La compagnie, qui a connu une année dernière difficile, est parvenue à enregistrer son premier bénéfice annuel. Carvana est optimiste sur ses ventes au premier trimestre en cours.

Le constructeur de véhicules électriques Rivian a continué à lâcher du lest (RIVN, -12,05% à 10,07$US), après une chute abyssale la veille à la suite de l’annonce d’un volume de production décevant pour cette année.

Les investisseurs ont emmené Intuitive Machines sur la lune (LUNR, +15,82% à 9,59$US), après que la compagnie texane est parvenue à poser une sonde sur le satellite naturel de la Terre, premier alunissage d’un appareil américain depuis un demi-siècle.

La semaine prochaine sont notamment attendus les résultats du spécialiste de la visioconférence Zoom (ZM, +2,06% à 63,40$US) et ceux des logiciels clients Salesforce (CRM, -0,29% à 292,80$US).

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

L'abandon de «l'iCar» se répercutera-t-il sur le titre d'Apple?

Mis à jour le 12/04/2024 | Morningstar

Pourquoi Apple a abandonné son projet de véhicule autonome.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 12 avril
Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street moins inquiète de l’inflation
Mis à jour le 11/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 11 avril
Mis à jour le 11/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.