Quelle est la meilleure petite firme canadienne de gestion d’actifs?

Publié le 07/07/2023 à 09:05

Quelle est la meilleure petite firme canadienne de gestion d’actifs?

Publié le 07/07/2023 à 09:05

L’indépendance de ces firmes, la priorité qu’elles accordent aux investisseurs et leur compétence dans leur secteur sont des atouts sous-estimés dans un marché dominé par une poignée de géants. (Photo: 123RF)

Quand il s’agit de choisir une firme de gestion d’actifs, la taille de l’entreprise n’est pas nécessairement l’aspect le plus important à considérer. Les sociétés de gestion d’actifs grandes ou petites peuvent afficher des pratiques de premier ordre qui alignent leurs intérêts sur ceux des investisseurs.

Dans l’ensemble, seuls 5% des firmes du monde arrivent à décrocher une cote Parente Élevée. Au Canada, où les investisseurs préfèrent souvent les firmes de gestion d’actifs possédées par des banques, Morningstar a identifié quelques petites firmes dont la culture de placement est au top et les performances sont régulières.

Voici trois d’entre elles:

 

1. Gestion de placements Mawer

Cote Parente: élevée

La société de Calgary Gestion de placements Mawer est située à l’extérieur des centres financiers traditionnels du Canada, mais sa culture centrée sur les placements en fait un acteur de première importance dans l’industrie canadienne de la gestion d’actifs. Cette firme possédée à 100% par ses employés gère environ 86 milliards de dollars (G$) d’actifs et a pour devise: «Soyez ennuyeux. Gagnez de l’argent». Les équipes de placement de Mawer ne courent pas après les tendances. Elles adoptent plutôt une approche collaborative de la recherche de sociétés de qualité élevée dotées de valorisations favorables, qui lui ont valu une performance de premier décile au cours des 15 dernières années qui se sont terminées en mai 2023. Le Fonds d’actions mondiales Mawer et le Fonds nouveau du Canada Mawer se sont classés dans le premier quartile de leurs groupes de pairs respectifs pendant six des dix dernières années, alors que le Fonds équilibré Mawer et le Fonds équilibré mondial Mawer ont tous deux réalisé ce classement sept années sur dix. Bien que la firme offre des catégories de parts institutionnelles et destinées aux investisseurs autonomes, on peut accéder à ces stratégies par la Manuvie et par BMO.

 

2. Gestion de patrimoine Edgepoint

Cote Parente: supérieure à la moyenne

Les quatre fondateurs de Gestion de patrimoine Edgepoint ont lancé la firme en 2008 dans le but de créer une société qui plaçait l’investisseur au premier rang de ses priorités. Ils ont appris l’importance de créer une culture axée sur le placement au fil de leur carrière couronnée de succès auprès d’autres gestionnaires de placement canadiens bien connus comme Trimark. Ils y sont parvenus grâce à un processus d’embauche bien pensé, des procédures de placement cohérentes et un attachement à l’éducation de l’investisseur. La firme gère plus de 28G$ d’actifs dans un catalogue de fonds concentré qui privilégient des stratégies qui soulignent les points forts de l’équipe de gestion. Comme pour Mawer, chaque fonds suit une seule philosophie de placement: penser comme des chefs d’entreprise et découvrir des risques méconnus, ce qui lui a valu une performance de premier décile ces dix dernières années. Conformément à son objectif à long terme, la firme offre des frais à prix réduit aux clients qui y ont investi pendant dix années consécutives.

 

3. Beutel, Goodman et cie

Coe Parente: supérieure à la moyenne

La plus ancienne des sociétés mentionnées ici, Beutel Goodman, a été fondée en 1967 et gère environ 45G$. Une forte planification successorale a aidé la firme à demeurer centrée sur sa philosophie ascendante axée sur la valeur au fil de ses changements de gestion successifs. Le catalogue de la firme est plus vaste que ceux de Mawer et d’Edgepoint, avec 17 stratégies offertes aux particuliers, mais accompli, surtout dans les catégories centrées sur le Canada. Une réputation de cohésion dans le style a aidé la firme à élargir sa présence tant au Canada qu’aux États-Unis. 

Quand on cherche à savoir à qui on peut faire confiance pour placer son argent, il est bon de commencer par chercher des firmes qui font des besoins de l’investisseur leur objectif premier. Tout comme la petite taille de Davis et son ingéniosité se sont avérés des avantages cachés dans son combat contre Goliath, l’indépendance de ces firmes, la priorité qu’elles accordent aux investisseurs et leur compétence dans leur secteur sont des atouts sous-estimés dans un marché dominé par une poignée de géants.

Sur le même sujet

Actifs polluants: mieux vaut être seul ou mal accompagné?

17/01/2024 | Tommy Ouellet

EXPERT. Diriger son capital vers un actif plus vert est une belle solution sur papier, mais quel est l'impact réel?

Les actionnaires d’Origin bloquent le rachat de l’entreprise par Brookfield

Brookfield précise qu’elle évaluera les prochaines étapes, le cas échéant, à la lumière du vote.

À la une

Le fédéral réduit l'argent octroyé aux entreprises grâce à la tarification du carbone

Il y a 51 minutes | La Presse Canadienne

Le gouvernement réduit le montant d’argent que les PME recevront grâce aux revenus de la tarification du carbone.

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.

À surveiller: Nvidia, Manuvie et TC Énergie

Que faire avec les titres de Nvidia, Manuvie et TC Énergie? Voici des recommandations.