Les actionnaires d’Origin bloquent le rachat de l’entreprise par Brookfield

Publié le 04/12/2023 à 12:10

Les actionnaires d’Origin bloquent le rachat de l’entreprise par Brookfield

Publié le 04/12/2023 à 12:10

Par La Presse Canadienne

Le consortium dirigé par Brookfield avait fait une offre évaluée à 10,6 milliards de dollars, hors dette, qui aurait également permis aux actionnaires institutionnels de réinvestir dans l’entreprise. (Photo: La Presse Canadienne)

Le gestionnaire d’actifs Brookfield Asset Management indique que son offre de rachat de la société australienne Origin Energy n’a pas obtenu le soutien nécessaire de ses actionnaires.

La société torontoise explique que l’offre qu’elle a faite avec un consortium d’investisseurs et EIG a recueilli 69% des votes des actionnaires d’Origin, soit moins que les 75% requis.

Brookfield précise qu’elle évaluera les prochaines étapes, le cas échéant, à la lumière du vote.

Le consortium dirigé par Brookfield avait fait une offre évaluée à 10,6 milliards de dollars, hors dette, qui aurait également permis aux actionnaires institutionnels de réinvestir dans l’entreprise.

Cependant, le gestionnaire de fonds de pension AustralianSuper, principal actionnaire de la compagnie d’électricité, avait exprimé son opposition à la proposition.

Il avait jugé que l’offre était trop basse et qu’elle renforçait son opinion selon laquelle Origin reste «substantiellement en deçà» de son estimation quant à sa valeur à long terme.

 

 

Sur le même sujet

Conseils financiers: les robots n'envahissent pas

Mis à jour le 28/02/2024 | Morningstar

Les robots-conseillers étaient censés envahir le monde de l'investissement. Il n'en a rien été.

Les 10 meilleures actions à dividendes américaines

Mis à jour le 27/02/2024 | Morningstar

Ces actions sous-évaluées aux dividendes fiables méritent d'être prises en considération.

À la une

Décès de Brian Mulroney, le «p'tit gars de Baie-Comeau»

Mis à jour à 19:34 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»