Stratégies baissières dans le REER : de la haute voltige


Édition du 15 Février 2014

Stratégies baissières dans le REER : de la haute voltige


Édition du 15 Février 2014

Par Thomas Cottendin

Une option de vente, admissible au REER, joue donc exactement le même rôle que la vente à découvert. « Elle permet de spéculer sur la baisse d’un titre ou du marché, ou de couvrir les positions longues en portefeuille », explique Martin Noël, de Corporati

Qui n'a jamais pensé à la vente à découvert pour gonfler le rendement de son portefeuille lorsque les marchés baissent ? Le hic : la vente à découvert est interdite au sein du régime enregistré d'épargne-retraite (REER). Oui, mais des possibilités méconnues existent...

La vente à découvert consiste à emprunter à un courtier un titre qu'on ne possède pas pour le vendre. Si le prix baisse, vous pouvez racheter l'action meilleur marché et réaliser un gain en empochant la différence. En revanche, si le prix augmente, vous devez racheter le titre à un cours plus élevé et perdez ainsi de l'argent.

Cette stratégie permet de tirer profit d'un mouvement baissier des marchés, ce qui peut être associé à de la spéculation. Elle peut aussi être utilisée comme une assurance : les investisseurs peuvent protéger leurs positions acheteurs en les compensant par des positions vendeurs.

La vente à découvert revêt de multiples avantages, mais comporte son lot de risques. Cela justifie le fait que les autorités l'interdisent dans le REER.

«En théorie, un investisseur qui vend un titre à découvert s'expose à des pertes illimitées si le prix de l'action vendue monte, car il n'y a pas de limite à la hausse d'un titre», dit Martin Noël, président de Corporation financière Monétis et gestionnaire du site lesoptions.com.

Comme le cours ne peut baisser sous zéro, le potentiel de gain est limité. Vous pouvez donc perdre un montant supérieur à votre investissement, mais vous pouvez au mieux réaliser un gain de 100 % si l'entreprise met fin à ses activités, prévient le courtier en ligne Disnat.

La vente à découvert est prohibée dans le REER, mais deux solutions de rechange existent : l'achat d'options de vente et les fonds inversés.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.