Où s'arrêtera la chute de CAE?

Publié le 03/12/2021 à 08:30

Où s'arrêtera la chute de CAE?

Publié le 03/12/2021 à 08:30

Par Jean Gagnon
Un homme utilisant un simulateur de vol.

Lorsque CAE présenta ses résultats trimestriels il y a 3 semaines, plusieurs se sont inquiétés d’abord du fait qu’elle avait manqué ses cibles de revenus et de profitabilité. (Photo: courtoisie)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d'un événement récent ou prochain qui a marqué ou marquera l’évolution des marchés boursiers. Le texte expliquera l’événement et relatera son impact sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)


BOUSSOLE BOURSIÈRE. Lorsque CAE a présenté ses résultats trimestriels il y a 3 semaines, plusieurs se sont inquiétés d’abord du fait qu’elle avait raté ses cibles de revenus et de profitabilité. Mais aussi parce qu’il devenait plus évident que les perspectives de reprise étaient un peu plus sombres que l’on pensait et que les investisseurs allaient devoir être patients.

La réaction des marchés a probablement été plus forte que ce que l’on craignait. Les vendeurs ont pris le contrôle de la situation. Un rapide coup d’œil sur le graphique des variations du titre depuis un an laisse maintenant craindre le pire.

 

Belle percée…

Quelques jours avant la divulgation des résultats trimestriels, et alors que régnait un certain climat de confiance quant à la reprise du trafic aérien, le cours de l’action de CAE suggérait l’arrivée d’un intéressant mouvement haussier en se hissant au-dessus du niveau de 40 $, niveau qui avait été son sommet depuis le mois de mars.

En fait, le titre naviguait entre 34 $ et 40 $ depuis 8 mois et les analystes techniques surveillaient de près lequel de ces deux niveaux allait céder le premier pour faire place à un nouveau mouvement haussier ou baissier.

En quelques jours au début du mois de novembre, le titre raviva l’enthousiasme des investisseurs en excédant le niveau de 40 $, brisant ainsi par le haut le corridor de fluctuations.

Mais ce fut de courte durée, il retomba rapidement à l’intérieur de celui-ci.

Cette brisure par le haut ratée remettait aussitôt en question la tendance à la hausse du titre de CAE, explique Dennis Mark, analyste technique à la Banque Nationale.

Durant la semaine qui a suivi, le cours du titre a accusé des pertes chaque jour, alors que le volume des transactions demeurait relativement élevé, suggérant, selon Dennis Mark, que la base du corridor, soit le niveau de 34 $, allait être testée incessamment. Et ce fut fait.

 

Le point névralgique

Pendant deux semaines, le titre a perdu du terrain chaque jour et il s’est retrouvé la semaine dernière à ce point névralgique. Comme l’illustre le graphique, le niveau de 34 $ représente un support important où doit s’arrêter la baisse pour que le profil du graphique demeure constructif, conclut l’analyste de la Nationale.

Mais la chute du titre ne s’est pas arrêtée à 34 $. L’évolution du cours de l’action de CAE montre des signes très négatifs, selon Monica Rizk, analyste senior chez Phases & Cycles, une firme de gestion de portefeuilles spécialisée en analyse technique.

Dans son recul, le cours de l’action de CAE a traversé sans résistance ses moyennes mobiles de 50 et de 200 jours, note-t-elle. Après le niveau de 34 $, le support suivant se situe à 30 $, estime-t-elle. Et ce niveau a été atteint mercredi. Si ce support cédait lui aussi, une chute libre jusqu’à 20 $ devra être envisagée. 

Tentative de rallye

Mais nous n’en sommes pas encore là, explique Mme Rizk. À la suite de l’activité des dernières semaines, le titre est maintenant fortement survendu, croit-elle. Il devient donc susceptible de connaître une remontée, étant donné que plusieurs de ceux qui ont vendu à des niveaux supérieurs pourraient maintenant être tentés de racheter.

La vigueur de cette remontée nous permettra de déterminer si les acheteurs reviennent en assez grand nombre pour stabiliser le cours du titre jusqu’à ce que la firme puisse montrer de meilleurs résultats.

 

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour il y a 33 minutes | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

14:30 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Bourse: Toronto termine en baisse de près de 400 points

Mis à jour il y a 15 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine en forte baisse, échaudée par les chiffres de l’emploi.

À surveiller: Aritzia, Wesdome et Quincaillerie Richelieu

Mis à jour à 10:03 | Catherine Charron

Que faire avec les titres d'Aritzia, Wesdome et Quincaillerie Richelieu? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour il y a 33 minutes | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.