À surveiller: Tesla, Canadien Pacifique et Air Canada

Publié le 21/04/2023 à 09:34

À surveiller: Tesla, Canadien Pacifique et Air Canada

Publié le 21/04/2023 à 09:34

Par lesaffaires.com
Une usine de Tesla

Les marges bénéficiaires de Tesla inquiètent. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Tesla, Canadien Pacifique et Air Canada? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes. 

 

Tesla (TSLA, 180,59$US): des marges bénéficiaires qui inquiètent

Le fabricant de véhicules électriques Tesla a livré des résultats financiers mitigés au premier trimestre.

Daniel Ives, analyste à Wedbush, a préféré mettre ses lunettes roses de côté, et n’hésite pas à parler de l’éléphant dans la pièce : les marges bénéficiaires.

«Les marges ont atteint 19,3% durant le trimestre, alors que les marchés anticipaient une performance de 21,1%», dit-il, ajoutant que le chiffre est en forte baisse par rapport la marge de 29,1% dévoilée à la période correspondante il y a un an.

Daniel Ives attribue le recul des marges aux multiples baisses de prix annoncées par la haute direction de Tesla, menée par le coloré milliardaire Elon Musk, alors que l’entreprise s’ajuste à un marché du véhicule électrique plus concurrentiel dans un environnement macroéconomique difficile.

«La question des marges bénéficiaires garde les actionnaires de Tesla éveillés la nuit. Les marges plus faibles à court terme pour stimuler la demande à long terme est une stratégie avec laquelle les investisseurs semblent d’accord. Toutefois, un recul des marges sous les 20% est préoccupant», écrit-il.

L’analyste croit toutefois que l’objectif de l’entreprise de livrer 1,8 million de véhicules cette année reste atteignable, soulignant au passage qu’Elon Musk a réitéré qu’il souhaitait atteindre cette cible durant la conférence téléphonique qui a suivi le dévoilement des résultats trimestriels.

«Nous restons très optimistes envers Tesla. Toutefois, le recul des marges et les baisses de prix sont à surveiller de près au cours des prochains trimestres, car ils font passer un mauvais quart d’heure au titre en Bourse», dit-il.

L’action de Tesla a en effet terminé la séance du 20 avril sur un repli de 17,60$US, ou de 9,75%, à 162,99$US. Depuis le début de l’année, l’action reste malgré tout en hausse de 37,6%, elle qui a amorcé le mois de janvier à 118,47$US.

Les revenus du fabricant de véhicules ont atteint 23,3 milliards de dollars américains (G$US) durant le premier trimestre, ce qui est pratiquement conforme aux prévisions du consensus des analystes de 23,6G$US.

La société a livré 422 875 véhicules durant les trois premiers mois de l’année, alors que les attentes étaient de 421 500. Tesla a généré des flux de trésorerie positifs de 2,51G$US, ce qui est largement inférieur à la prévision de 5,85G$US du consensus des analystes.

Daniel Ives conserve sa recommandation de «surperformance» sur le titre de Tesla, mais abaisse son cours cible sur un an, qui passe de 225$US à 215$US. Il anticipe par ailleurs la première livraison du Cybertruck au troisième trimestre de cette année.

Denis Lalonde

 

 

Canadien Pacifique Kansas City (CP, 108,70$): le fort potentiel de la fusion de Kansas City Southern encore sous-estimé

Sur le même sujet

À la une

Les tarifs aériens ont chuté de 14% en janvier en raison de la baisse de la demande

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Cependant, le prix d'un billet est resté 10% supérieur par rapport à 2019.

Les coûts et l’échéancier du TGF entre Québec et Toronto ne seront pas connus en 2024

Mis à jour il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

Le PDG de VIA TGF, Martin Imbleau, n’a pas bronché lorsque le chiffre de 100 milliards de dollars a été évoqué.

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour à 16:48 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.