À surveiller: Sun Life, Restaurant Brands et Power Corporation

Publié le 19/03/2021 à 10:09

À surveiller: Sun Life, Restaurant Brands et Power Corporation

Publié le 19/03/2021 à 10:09

Par Stéphane Rolland

Restaurant Brands (QSR, 64,83 $US) : Tim Hortons dans l’oubli

Restaurant Brands a annoncé qu’elle investirait 80 millions de dollars (M$) pour promouvoir Tim Hortons au Canada au cours de l’année 2021.

Ces investissements sont nécessaires, croit Perte Sklar, BMO Marchés des capitaux, mais ils ne seront pas sans conséquence sur les résultats à court terme. L’analyste réduit sa prévision de bénéfice par action pour 2011 de 0,11 $US pour l’établir à 2,36 $US.

Pendant la COVID-19, Tim Hortons a sous-performé par rapport aux autres enseignes de la société américaine, qui possède aussi Burger King et Popeyes. Pour les clients, la majorité des visites au Tim Hortons faisaient partie de leur routine au travail. Or, leur menu (café, déjeuner, collation) est moins pratique pour les livraisons, explique Peter Sklar.

La direction a mentionné que l’investissement de 80 millions serait une dépense non récurrente. Il aurait pour but de «rappeler aux Canadiens leur amour » pour la marque et les nouveautés introduites au menu pendant la pandémie.

L’action s’échange à 18,5 fois la prévision de bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 2021. Peter Sklar bonifie son cours cible de 66 $US à 77 $US, ce qui représente un multiple de 20 fois. Il maintient sa recommandation «surperformance ».

 

 

Power Corporation (POW, 32,87 $) : sous-évaluée

 

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.