À surveiller: SNC-Lavalin, Empire/IGA et Well Health

Publié le 09/03/2021 à 08:59

À surveiller: SNC-Lavalin, Empire/IGA et Well Health

Publié le 09/03/2021 à 08:59

Par Dominique Beauchamp
SNC-Lavalin

(Photo: lesaffaires.com)

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Empire-IGA et Well Health? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

SNC-Lavalin (SNC, 26,13$): le rapport risque-rendement du recentrage n’est pas si attrayant

La veille des résultats annuels de SNC-Lavalin, Devin Dodge de BMO Marchés des capitaux se dit d’accord avec ses collègues sur un point: la vente du groupe de pétrole et gaz réduira considérablement le risque et la volatilité des bénéfices de l'ingénieur-conseil.

Les provisions importantes du quatrième trimestre procureront aussi un bon coussin à la société dans l’éventualité où d’autres dépassements de coûts survenaient ou le règlement de litiges s’avérait défavorable.

Par contre, il diffère de ses collègues en ce qui concerne le potentiel de réévaluation du titre. Devin Dodge croit que ce processus prendra plus de temps que ne le prévoit le consensus parce que l’effet du recentrage sur les flux de trésorerie sera graduel, dit-il.

«Le rehaussement du titre pourrait être décevant. À notre avis, le rapport-risque rendement n’est pas très attrayant», écrit-il.

Les flux de trésorerie s’amélioreront moins vite que les bénéfices en raison des sommes à fournir pour le règlement des accusations fédérales de fraude, pour la résolution de différends commerciaux et pour l’achèvement des vieux contrats à prix fixe.

Il rappelle aussi que le consortium de l’autoroute 407 à Toronto, dans lequel SNC-Lavalin détient 6,7%, a suspendu ses dividendes parce que la pandémie diminue les déplacements.

Devin Dodge augmente de 1,69 à 1,81$ par action ses prévisions de bénéfices pour 2021, mais il abaisse celles pour les flux de trésorerie de 1,52 à 1,15$ par action, pour la même année.

Et si les flux excédentaires s’avéraient plus modestes comme il le croit, SNC-Lavalin sera aussi plus lente à réduire sa dette, à retourner du capital aux actionnaires et à conclure des acquisitions.

Une série d’ajustements fait en sorte que le titre est moins bon marché qu’il n’y paraît, renchérit l’analyste de BMO.

«Le titre est moins chèrement évalué que ses semblables, mais le rehaussement de l'évaluation titre exige que la société démontre un nouveau parcours d’exécution et de performance financière substantiellement meilleur qu’avant», dit-il.

Même un scénario plus optimiste offre un rendement potentiel de seulement 17%, prévient Devin Dodge.

Après avoir mis à jour l’analyse de toutes les pièces de SNC-Lavalin, son cours cible passe de 24 à 28$, soit un multiple de 8,6 fois le bénéfice d’exploitation des services-conseils en ingénierie prévus en 2021, plus 12$ par action pour les placements.

L’action de SNC-Lavalin s’est appréciée de 22% depuis le début de l’année.

Empire/IGA (EMP.A, 35,60$): le troisième trimestre s’annonce satisfaisant

Sur le même sujet

É-U: les détaillants optimistes, les achats de fin d'année ont pris de l'avance

26/11/2021 | AFP

Les consommateurs américains ont déjà dépensé 76G$US chez des détaillants en ligne depuis le début novembre.

Définissez votre stratégie d'investissement en deux mots

26/11/2021 | Philippe Leblanc

Pour définir sa stratégie d'investissement, il faut observer ses titres et se demander s'il y a une stratégie commune.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…