À surveiller: Dollarama, CCL Industries et Intact

Publié le 10/02/2021 à 08:45

À surveiller: Dollarama, CCL Industries et Intact

Publié le 10/02/2021 à 08:45

Par Dominique Beauchamp
Un magasin Dollarama

(Photo : Romeo Mocafico)

Que faire avec les titres de Dollarama, Intact et CCL Industries? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 50,10$): une occasion avant quatre catalyseurs potentiels

Brian Morrison de TD Valeurs mobilières diminue à son tour ses prévisions pour quatrième trimestre afin de s’ajuster aux restrictions imposées à la vente de marchandises non essentielles pendant cinq semaines au Québec, en décembre.

L’analyste prévoit un recul de 2,5% des ventes par magasins comparables, une légère hausse de 1,2 % des revenus (à 1,07 milliard) ainsi qu’une baisse de 5,2% du bénéfice d’exploitation (à 312,1 millions) et de 8,3 % du bénéfice par action (à 0,52$ par rapport au consensus de 0,59$).

«Étant donné la nature temporaire de cette situation, les investisseurs ne s’en formaliseront pas», croit-il. Les perspectives de croissance et le robuste modèle d’affaires du détaillant sont intacts, fait-il valoir.

Les solides flux de trésorerie du quatrième trimestre s’ajouteront au surplus de capital de 400 M$ et pourront servir au rachat d’un milliard de dollars d’actions prévu en 2022-2023, après la pause de ce programme en 2020.

Déjà, au quatrième trimestre, la société a racheté 1,6 million d’actions à un cours moyen 53,67$ chacune.

Brian Morrison s’attend aussi à ce que Dollarama relève encore une fois son dividende.

Le retour généralisé de l’inflation, qui se répercute sur les prix payés pour les marchandises par tous les détaillants, devrait aussi redonner à Dollarama la flexibilité de relever ses prix en magasin et même d’introduire une nouvelle catégorie de prix supérieure au plafonds actuel 4$, avance l’analystes.

Enfin, Brian Morrison croit aussi possible que Dollarama rehausse encore une fois le nombre de magasins qu’elle compte ouvrir au-delà de l’objectif de 1700 d’ici 2027, fixé en 2018.

Le cumul de ces quatre catalyseurs fait du titre une occasion d’achat même si l’évaluation actuelle (22,5 fois les bénéfices de 2022) dépasse son propre historique (de 21,6 fois) et la moyenne de ses semblables américains (18,4 fois).

L’action de Dollarama a rebondi de 41% depuis le creux pandémique de mars 2020, mais son titre a procuré un rendement total négatif de 5% depuis trois ans.

CCL Industries (CCL.B, 64,13$): un fort potentiel si le géant des emballages ravivait ses acquisitions

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

22/10/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Nasdaq: l'action DWAC suspendue après une envolée

22/10/2021 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

À la une

Des fines herbes à la maison… comme dans l’espace!

24/10/2021 | Claudine Hébert

Plantaform pourrait bien avoir créé le prochain appareil à dosettes à faire fureur.

Le rapport ESG, de quessé?

01/10/2021 | Jean Décary

INVESTISSEMENT RESPONSABLE. «Ce rapport, c’est pratiquement de la reddition de comptes.»

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.