À surveiller: Boralex, Pfizer et Alimentation Couche-Tard

Publié le 18/06/2021 à 09:28

À surveiller: Boralex, Pfizer et Alimentation Couche-Tard

Publié le 18/06/2021 à 09:28

Par Denis Lalonde

Alimentation Couche-Tard (ATD.B, 44,44$): les marges sur les ventes d’essence rétrécissent aux États-Unis

Alimentation Couche-Tard dévoilera ses résultats financiers du quatrième trimestre de son exercice 2021 le 29 juin et l’analyste Vishal Shreedhar, de la Banque Nationale, anticipe un bénéfice par action de 0,39$, ce qui est légèrement supérieur au consensus des analystes de 0,35$.

À la période correspondante il y a un an, la chaîne de magasins d’accommodation et de stations-service dont le siège social se trouve à Laval avait dégagé un bénéfice par action de 0,47$.

Aux États-Unis, l’analyste anticipe une croissance des ventes de magasins comparables (ouverts depuis plus d’un an) de 5% et des marges bénéficiaires de 33,5%. Du côté des ventes de carburant, M. Shreedar prévoit des volumes en hausse de 8%, mais des marges bénéficiaires de 28 cents le gallon, elles qui étaient de 46,9 cents le gallon il y a un an malgré des volumes en baisse de 18,3%.

Du côté du Canada, Vishal Shreedhar prévoit des ventes de magasins comparables en hausse de 2% et des marges bénéficiaires de 32,3%. Le volume des ventes de carburant devrait être similaire à celui de l’an dernier et les marges devraient atteindre 9,4 cents le litre, comparativement à 8,4 cents le litre l’an dernier.

En Europe, l’analyste prévoit une hausse des magasins comparables de 7% et des marges bénéficiaires de 37,6%. Les volumes de ventes de carburant devraient progresser de 7% avec des marges bénéficiaires de 10,2 cents le litre, comparativement à 8,7 cents l’an dernier.

Couche-Tard compte 135 000 employés dans 14 200 magasins à travers 26 pays.

Après l’échec des pourparlers visant l’acquisition de la société française Carrefour, Vishal Shreedhar estime que le bon bilan de Couche-Tard lui permettrait de réaliser une acquisition de plus de 20 milliards de dollars américains sans trop s’endetter. «Comme les grosses transactions mettent du temps à se matérialiser, nous examinons une possible acquisition de moindre envergure», écrit-il dans une note.

M. Shreedar a réalisé l’exercice exploratoire d’une acquisition potentielle de la société américaine ARKO, qui possède 1 384 magasins d’accommodation et fournit du carburant à 1 625 stations-service.

L’analyste réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre et relève son cours cible sur un an de 2$ pour le porter à 49$.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Boralex et Lion Électrique

16/11/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d'Alimentation Couche-Tard, Boralex et Lion Électrique? Voici des recommandations d’analystes.

Boralex veut obtenir un important contrat de 800 MW à New York

L’État américain veut que les énergies renouvelables représentent 70% de sa consommation d’énergie d’ici 2030.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…