À surveiller: Banque Nationale, Banque Royale et Banque TD

Publié le 30/05/2022 à 09:00

À surveiller: Banque Nationale, Banque Royale et Banque TD

Publié le 30/05/2022 à 09:00

Par Jean Gagnon
Le logo de la Banque Royale.

À son 2e trimestre, la Banque Royale a réalisé des bénéfices par action ajustés de 2,99 $ ce qui a facilement excédé la prévision de Sohrab Movahedi, analyste chez BMO Marchés des capitaux. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Banque Royale et Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Banque Nationale (NA, 97,10 $): malgré de bons résultats, l’analyste de Desjardins limite sa recommandation à conserver le titre

Le cours de l’action de la Banque Nationale a bien terminé la semaine de négociations en gagnant 2,34% vendredi après la divulgation de ses résultats du 2e trimestre. À cours des quatre derniers jours de la semaine, le titre a gagné plus de 5%.

L’impact des résultats du trimestre est positif, reconnaît Doug Young, analyste chez Desjardins. Les bénéfices ajustés avant impôts et provisions pour pertes ont augmenté de 7% de plus que ce qu’il avait prévu, alors que les activités sur les marchés des capitaux ont fourni une bonne contribution.

Néanmoins, l’analyste ne modifie pas ses prévisions de bénéfices par action pour les prochains trimestres. Il réduit légèrement son cours cible de 104 $ à 103 $ et il maintient sa recommandation à «conserver».

Les bénéfices par action de la banque au 2e trimestre ont atteint 2,55 $ alors que l’analyste misait sur 2,30 $ et que la prévision du consensus des analystes se situait à 2,25 $. Les activités sur les marchés des capitaux, les opérations bancaires canadiennes auprès des particuliers et des corporations, ainsi qu’à l’international, ont surpassé les attentes. La division de Gestion de patrimoine pour sa part ratait quelque peu l’objectif.

Les bénéfices avant impôts et provisions pour pertes des activités sur les marchés des capitaux ont surpassé de 19% les attentes de l’analyste. Ils ont augmenté de 5% comparativement à la même période de l’année précédente. Mais cela peut-il se répéter, se demande-t-il? Bien que les résultats de ce secteur sont souvent volatils, la feuille de route de la banque est très bonne dans ce domaine, répond simplement l’analyste.

Du côté des activités bancaires, la croissance des prêts a été de 9% comparativement à l’année précédente, dont 9% dans le secteur hypothécaire et 18% pour les prêts commerciaux.

L’analyste s’inquiète toutefois que les bénéfices avant impôts et provision du secteur de la Gestion de patrimoine ont été de 4% inférieurs à sa prévision. Il note qu’ils n’ont augmenté que de 2% comparativement à l’année précédente.

 

Banque Royale (RY, 130,95 $): des résultats mixtes selon l’analyste de la BMO

Sur le même sujet

Les hausses de taux commencent à ralentir la croissance, disent les patrons de banque

Mis à jour le 07/09/2022 | La Presse Canadienne

Les dirigeants des plus grandes banques du pays affirment que les hausses des taux commencent à avoir l’effet escompté.

Bourse: des banques canadiennes entre l'ombre et la lumière

26/08/2022 | Denis Lalonde

BALADO. La santé des institutions financières canadiennes est un excellent baromètre pour mesurer l'état de l'économie.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rassurée par la Banque d’Angleterre et la baisse des taux

Mis à jour le 28/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a mis fin à une séquence de six reculs quotidiens consécutifs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 28/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, MTY et Magna

Que faire avec les titres de Dollarama, MTY et Magna? Voici quelques recommandations d'analystes.