À surveiller: Banque de Montréal, Theratechnologies et Capital Power Corporation

Publié le 05/12/2022 à 10:05

À surveiller: Banque de Montréal, Theratechnologies et Capital Power Corporation

Publié le 05/12/2022 à 10:05

Par Jean Gagnon
Le logo de BMO

BMO a dévoilé un bénéfice par action de 3,04 $ au quatrième trimestre, alors que l’analyste de Desjardins avait prévu 3,11 $. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque de Montréal, Theratechnologies et Capital Power Corporation? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Banque de Montréal (BMO, 134,38 $): l’analyste de Desjardins réduit quelque peu son cours cible, mais il maintient sa recommandation d’achat

Pour Doug Young, analyste chez Desjardins Marché des capitaux, les résultats du 4e trimestre de la Banque de Montréal divulgués la semaine dernière s’avèrent légèrement négatifs, mais ils ne modifient en rien la thèse qui justifie sa recommandation d’achat. Il diminue toutefois son cours cible de 148 $ à 146 $. L’analyste aime surtout l’exposition plus grande de la banque au secteur commercial comparativement au secteur des particuliers, ainsi qu’au potentiel de croissance qu’offre l’acquisition de Bank of the West.

Les bénéfices par action ont atteint 3,04 $ pour le trimestre alors que l’analyste avait prévu 3,11 $. Les gains ajustés avant réserves pour impôts et pertes sur prêts ont été de 2% inférieurs à la prévision de l’analyste. Les activités américaines ont surpassé les attentes de l’analyste, mais les résultats canadiens ont raté quelque peu l’objectif principalement à cause des secteurs de la gestion de patrimoine et des marchés des capitaux.

Du côté positif, l’analyste note que le ratio des dépenses autres que d’intérêts a été conforme à sa prévision, et il se réjouit que la direction s’attend à ce que le levier d'exploitation soit positif en 2023. De plus, il remarque que la croissance des prêts commerciaux a été de 17% comparativement au trimestre correspondant de l’année précédente, et ce autant au Canada qu’aux États-Unis. Enfin, les marges autres que d’intérêts sur les activités américaines ont atteint 3,88%, ce qui s’avérait supérieur à ses attentes.

Sur une note moins positive, Doug Young constate que les marges autres que d’intérêts sur les activités bancaires canadiennes n’ont été que de 2,66%, bien en deçà de ce qu’il avait escompté. Ce résultat inférieur à celui du trimestre précédent est attribuable entre autres à une croissance des prêts plus rapide que celle des dépôts, à des paiements à l’avance sur les hypothèques plus faibles, ainsi qu’à une compression de l’écart entre le taux des acceptions bancaires et le taux d’intérêt préférentiel.

Autre source d’inquiétude, l’analyste craint que le ratio de capital de premier rang de la banque tombe sous la barre de 11% lorsque l’acquisition de Bank of the West sera complétée tel que prévu au 1er trimestre 2023. Toutefois, la direction prévoit ramener ce ratio de capital au-dessus de 11% au cours des trimestres subséquents.

 

 

Theratechnologies (TH, 1,83 $): l’arrêt d’un essai clinique entraîne une chute de près de 40 % du titre

Sur le même sujet

La Banque de Montréal conclut son acquisition de Bank of the West pour 16,3G$

Elle a conclu son acquisition pour 16,3G$ US, plus de 13 mois après l’annonce initiale de l’accord.

La Banque de Montréal a le feu vert réglementaire pour acquérir Bank of the West

L’institution financière estime que l’entente permettra d’accroître son empreinte aux États-Unis.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en baisse

Mis à jour le 08/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Fed et les prévisions des entreprises inquiètent.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/02/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Pourquoi la Banque du Canada a relevé son taux directeur?

La Banque du Canada a relevé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, le 25 janvier dernier.