CHSLD: vouloir faire, c'est bien. Faire vouloir c'est mieux


Édition du 17 Juin 2020

CHRONIQUE. La pandémie de COVID-19 a révélé le gouffre qui sépare la vision des dirigeants politiques de la réalité du terrain des CHSLD : information tardive et de mauvaise qualité en provenance du réseau, directives ministérielles ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

CPE: malgré l'annonce de l'augmentation des salaires, la grève se poursuit

Le gouvernement a annoncé, jeudi, être prêt à hausser en partie le salaire des éducatrices dès maintenant.

Création d'emploi dans le secteur privé: un manque de résultats

COURRIER DES LECTEURS. Selon les plus récentes données, au net, il ne s’est créé aucun nouvel emploi au Québec...

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.