Bourse: la Banque Royale fait trembler le marché des actions privilégiées

Publié le 19/04/2024 à 07:30

Bourse: la Banque Royale fait trembler le marché des actions privilégiées

Publié le 19/04/2024 à 07:30

Un logo de la Banque Royale

La Banque Royale rachètera sous peu sa série d'actions privilégiées qui rapportait le moins aux investisseurs. (Photo: 123RF)

BALADO. La Banque Royale a annoncé le 16 avril qu’elle allait racheter sa série d’actions privilégiées qui offrait la plus petite prime par rapport au taux de référence, qui est celui des obligations à 5 ans du gouvernement du Canada. 

 

 

Il y a 20 millions d’actions privilégiées de série AZ en circulation (RY.PR.Z, 25,11 $) et la Banque Royale rachètera ces titres pour un montant unitaire de 25 $, ce qui lui coûtera 500 millions de dollars.

Selon Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille à Claret, cela envoie un signal clair que la Banque Royale et les autres grandes banques canadiennes pourraient racheter la totalité de leurs actions privilégiées en circulation, ce qui entraînerait une «raréfaction impressionnante» de cette catégorie d'actifs. «C'est la série qui rapportait le moins aux investisseurs. De plus, une grande portion de tout le marché des actions privilégiées au Canada est liée aux financières», raconte-t-il.

 

Des rendements de dividende de plus de 9% annuellement?

«Certaines séries fonctionnent un peu comme des hypothèques et leurs taux sont réinitialisés tous les cinq ans. Or, certaines séries dont les taux ont été réinitialisés pour la dernière fois en 2020 et en 2021 offrent encore des taux de dividende faibles», explique-t-il, ajoutant que ces mêmes taux deviendront beaucoup plus intéressants lors de leur prochaine réinitialisation si les taux à cinq ans des obligations du gouvernement du Canada restent à leur niveau actuel de 3,74%.

Vincent Fournier soutient que certains de ces titres, qui se négocient loin sous leur valeur nominale de 25$, pourraient constituer des investissements très intéressants et rapporter des rendements de dividende de plus de 9% annuellement.

Il cite des actions privilégiées de Transalta (TA.PR.D, 13,65$), de TC Energy (TRP.PR.A, 15,65$) et de Fairfax Financial (FFH.PR.I, 18,00$), dont les réinitialisations auront lieu respectivement en mars 2026, en décembre 2024 et en décembre 2025.

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Nouveaux sommets des marchés: occasion d'investissement ou risque accru?

05/04/2024 | Richard Langevin

EXPERT INVITÉ. Quel investisseur n’a pas déjà rêvé de réintégrer le marché le 23 mars 2020 après le recul pandémique?

Quand la Bourse fait office de casino

24/05/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Comme le casino ou l’achat de billets de loterie, la Bourse sert régulièrement de plateforme spéculative.