Grandeur et misère des comités

Publié le 10/05/2012 à 17:36, mis à jour le 14/05/2012 à 14:29

Grandeur et misère des comités

Publié le 10/05/2012 à 17:36, mis à jour le 14/05/2012 à 14:29

Par Nathalie Francisci

Comment s’assurer d’un comité performant ?

- Formez une équipe restreinte. Ne diluez pas le projet avec trop de membres ou de participants.

- Assurez-vous de les rendre imputables. Il faut impérativement que les membres d’un comité se sentent engagés et responsables de leurs actions, du projet et de leurs livrables. Cela ne peut pas être la faute de quelqu’un d’autre. Souvenez-vous lors de vos travaux à l’université comment les profiteurs s’en sortaient pour en faire le minimum tout en s’assurant que leur nom figure sur le rapport final…. N’ayez aucune pitié pour les resquilleurs et mettez-les dehors du comité illico !

- Méfiez-vous de ceux qui sont partout et… nulle part. Bref, ceux qui sont de tous les comités et les projets mais qui sont tellement dispersés qu’ils en perdent leur « focus».

- Choisissez ou nommez un Président de comité qui saura guider et diriger les troupes. En fait, c’est votre plus grande responsabilité : Choisir celui ou celle qui sera le champion du projet !

- Ne perdez pas trop de temps avec procédures et des rapports ou des procès verbaux trop lourds et contraignants. L’important ce n’est pas le rapport de quinze pages suite à la dernière rencontre du comité, c’est les actions et les suivis à effectuer et qui en est responsable. Une page suffit !

 

A propos de ce blogue.

Nathalie Francisci a œuvré en recrutement de cadres pendant près de 20 ans. Entrepreneure, experte en gestion des talents, elle est reconnue comme l’une des références au Québec. Femme d’affaires engagée, elle siège sur plusieurs Conseils d’Administration dont l’Institut des Administrateurs de sociétés dont elle assume la Présidence depuis 2011. Conférencière et chroniqueuse, ses interventions font la différence par l’énergie et style direct qui s’en dégagent. Passionnée par nature, elle n’oublie jamais qu’elle travaille avec des gens, pour des gens. Le « Journal d’un Ex Chasseur de têtes » partagera avec vous ses réflexions et expériences sur l’univers du recrutement et de la gestion des talents pour faire réfléchir autant les individus que les organisations.

Nathalie Francisci a été Finaliste au Concours des Mercuriades en 2001, elle a reçu le Prix «Nouvelle Entrepreneure du Québec » en 2001 et « Entrepreneure – petite entreprise » en 2007 décerné par le RFAQ et elle a remporté le Prix Arista en 2008. Elle porte les titres de CRHA et de IAS.A.

Consultez son site Internet www.nathaliefrancisci.com ou écrivez-lui à nathalie@francisci.com .

 

À la une

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

À surveiller: Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley

10:45 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley? Voici quelques recommandations d'analystes.