Samsung voit ses résultats d’exploitation plonger de 95% au 2e trimestre

Publié le 27/07/2023 à 10:57

Samsung voit ses résultats d’exploitation plonger de 95% au 2e trimestre

Publié le 27/07/2023 à 10:57

Par AFP

Samsung avait annoncé en avril une réduction significative de sa production de semi-conducteurs, à l’instar de ses rivaux SK Hynix et Micron. (Photo: 123RF)

Séoul — Le géant sud-coréen de la tech Samsung Electronics a annoncé jeudi une chute de plus de 95% de ses résultats d’exploitation au cours du deuxième trimestre 2023, en raison du ralentissement de la demande en semi-conducteurs, son plus mauvais résultat trimestriel depuis près de 15 ans. 

Entre avril et juin, le bénéfice d’exploitation de Samsung s’est élevé à 668,5 milliards de wons (687 873 534,44 en dollars canadiens), contre 14 100 milliards de wons (14 501 665,60 en dollars canadiens) sur la même période en 2022, selon un communiqué du groupe.

Il s’agit du plus mauvais résultat trimestriel de l’entreprise, fleuron du groupe Samsung et de loin sa filiale la plus importante, depuis le premier trimestre 2009 où il était tombé à 590 milliards de wons (606 956 600,00 en dollars canadiens).

«La demande mondiale devrait se redresser progressivement au cours du second semestre de l’année, ce qui devrait entraîner une amélioration des bénéfices grâce à l’activité des puces électroniques», assure le groupe dans son communiqué.

Le document note cependant que «la persistance des risques macroéconomiques pourrait s’avérer un obstacle à cette reprise de la demande».

Les fabricants de puces sud-coréens, Samsung en tête, avaient enregistré des bénéfices records ces dernières années, alimentés par l’explosion des prix, mais le ralentissement de l’économie mondiale a mis un coup de frein au secteur.

Joanne Chiao, analyste à la société d’études de marché TrendForce, a déclaré s’attendre à ce que la production continue son ralentissement cette année — de 9,3% selon les estimations — en raison de la faiblesse de l’économie en général.

«La demande des consommateurs s’est affaiblie, ce qui a entraîné des réductions budgétaires de la part des entreprises et des annulations de commandes», a ajouté Mme Chiao.

TrendForce prévoit que la baisse des prix des puces DRAM (puces de mémoire vive), qui souvent utilisées dans les PC et les téléphones intelligents, ralentisse au cours du second semestre, les fabricants de puces resserrant après une chute des prix de 18% au cours du second trimestre.

Samsung avait annoncé en avril une réduction significative de sa production de semi-conducteurs, à l’instar de ses rivaux SK Hynix et Micron.

La baisse récente des bénéfices n’a pas dissuadé l’entreprise de réaliser des investissements audacieux.

En mars, elle a annoncé un projet de construction du plus grand centre de fabrication de puces électroniques au monde, grâce à un investissement privé de 230 milliards de dollars provenant principalement de Samsung Electronics.

 

 

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.