Vision Pro: Apple débarque dans le métavers avec un casque à 3 500$

Publié le 05/06/2023 à 18:50

Vision Pro: Apple débarque dans le métavers avec un casque à 3 500$

Publié le 05/06/2023 à 18:50

Par La Presse Canadienne

C’est le lancement de produit le plus important pour Apple depuis sa montre connectée, l’Apple Watch, dévoilée en 2015. (Photo: Getty Images)

Cupertino — Apple a présenté lundi son premier casque de réalité «mixte» (virtuelle et augmentée), baptisé «Vision Pro», un terrain actuellement dominé par son voisin Meta (Facebook, Instagram, Quest), sur lequel le fabricant de l’iPhone était attendu depuis des années.

«Mélanger les contenus numériques avec le monde réel va permettre de créer de nouvelles expériences, comme nous n’en avons jamais vues», a lancé Tim Cook, le patron d’Apple, avant de dévoiler ce «nouveau produit révolutionnaire», avec l’emphase habituelle du géant californien des technologies.

Le nouvel appareil sera commercialisé à partir de 3 499 dollars en début d’année prochaine.

«Si vous achetiez un nouveau téléviseur dernier cri, des enceintes performantes, un ordinateur puissant avec plusieurs écrans haute définition, une caméra sophistiquée et plus encore, vous n’arriveriez pas au niveau de ce qu’apporte le Vision Pro», a assuré Richard Howarth, le vice-président du groupe chargé du design.

Le Vision Pro - qui n’est pas sans-fil, contrairement aux récents modèles de Quest (Meta) ou Vive (HTC) — a été lancé lors du WWDC, la conférence annuelle d’Apple pour les développeurs. Il est relié à une batterie qui se place dans la poche et dure deux heures.

Les utilisateurs pourront aller dans des univers parallèles (paysages méditatifs, jeux vidéo, visioconférences, écrans de travail…) et choisir le degré d’immersion, grâce à une molette qui permet d’ajuster l’écran de la réalité augmentée (AR, surimposition des éléments virtuels sur la réalité) à la réalité virtuelle (VR, immersion complète).

«Vision Pro est un nouveau type d’ordinateur qui (…) mélange de façon fluide le réel et le numérique», a résumé Tim Cook.

 

«Un peu maladroit»

La présentation a été «époustouflante», a commenté Yory Wurmser, analyste d’Insider Intelligence, même si «le choix d’avoir une batterie externe constitue un compromis un peu maladroit».

«Il reste deux principales questions en suspens: qui va payer 3 500 dollars? (...), Et est-ce que les gens désirent vraiment ces expériences de VR et d’AR avec un fil?».

Les utilisateurs contrôleront les applications et les écrans virtuels grâce aux mouvements des yeux, à certains gestes avec les mains et par commande vocale.

Le casque comporte des capteurs qui permettent de «créer votre image numérique» grâce à un programme d’intelligence artificielle entraîné sur des vidéos de «milliers d’individus divers», a expliqué Richard Howarth.

Cette image offre «une représentation naturelle qui reproduit dynamiquement vos mouvements du visage et des mains» lors des appels vidéo, a-t-il précisé.

Les dirigeants ont présenté des usages potentiels liés au travail, à la communication et au divertissement, avec notamment un partenariat avec Disney, mais pas de jeux ou exercices physiques (comme du tennis virtuel).

Apple a «dépassé toutes mes attentes», a indiqué à l’AFP Rolf Illenberger, fondateur de VRdirect, une société de conseil en réalité virtuelle.

Le patron regrette cependant que la firme ait montré essentiellement des applications en 2D (films, jeux vidéo): «J’aurais souhaité qu’ils montrent plus d’applis à 360°. Mais ils doivent d’abord construire un écosystème pour faire émerger de nouveaux contenus à la hauteur des capacités techniques».

 

«Le Casque»

C’est le lancement de produit le plus important pour Apple depuis sa montre connectée, l’Apple Watch, dévoilée en 2015.

La marque à la pomme débarque ainsi sur le terrain de jeu privilégié de Meta, son voisin et rival de la Silicon Valley.

La réalité virtuelle est actuellement dominée par le géant des réseaux sociaux — les casques de sa marque Quest représentaient plus de 80% du marché fin 2022, selon le cabinet Counterpoint.

Jeudi, Meta a lancé le Quest 3, le «premier casque grand public avec réalité mixte en couleurs haute résolution», qui sera commercialisé à partir de 500 dollars aux États-Unis à l’automne.

Fin 2021, Facebook est devenu Meta dans l’idée de devenir une entreprise du métavers, décrit par le patron Mark Zuckerberg comme l’avenir d’internet, après le web et le mobile. Mais ses efforts n’ont pour l’instant pas débouché sur une adoption notable par le grand public.

D’après Insider Intelligence, quelque 35 millions de personnes utilisent désormais un casque de VR au moins une fois par mois aux États-Unis, soit environ 10% de la population.

Apple a l’habitude d’arriver sur des marchés déjà débroussaillés, avec l’ambition de s’imposer comme la référence, en commençant par des produits de luxe pour les entreprises et fans.

«Enfin, Le Casque est là», a réagi l’analyste Dan Ives de Wedbush. «Nous tablons sur environ 150 000 modèles vendus la première année, et un million l’année suivante quand le prix aura baissé».

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Cascades et Apple

12/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Cascades et Apple? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: WSP Global, Lightspeed et Dollarama

04/04/2024 | Matthieu Hains

Que faire avec les titres de WSP Global, Lightspeed et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

L'art de composer avec la météo sur les terrains de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Les clubs de golf doivent ajuster leur mode d'opération et leurs stratégies marketing.

Cinq suggestions pour «pimper» votre tournoi de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Voici cinq entreprises qui ont ce qu'il faut pour surprendre vos participants.

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

13/04/2024 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.