Novarium s’associe à un leader portugais de l’économie bleue

Publié le 29/08/2023 à 07:56

Novarium s’associe à un leader portugais de l’économie bleue

Publié le 29/08/2023 à 07:56

Par Emmanuel Martinez

Des start-ups québécoises de l’économie bleue pourront travailler dans la gare maritime Rocha Conde de Óbidos à Lisbonne au Portugal en vertu d’une entente entre Novarium et Fórum Oceano. (Photo courtoisie)

Le campus d’innovation Novarium tend ses voiles outre-Atlantique avec un partenariat avec Fórum Oceano, l'organisation qui gère la grappe portugaise de l'économie bleue.

Cette association annoncée mardi matin vise à promouvoir les investissements dans le secteur océanique et pour accélérer la croissance de l'économie bleue ici et en Europe en misant notamment sur l'intelligence artificielle.

Basée à Rimouski, Novarium veut se servir du Portugal comme tremplin. Elle estime que des start-ups québécoises pourraient ainsi avoir un meilleur accès au marché européen grâce à des projets développés par Fórum Oceano, comme Hub Azul et Portugal Blue Digital Hub.

Cette alliance «aidera les fondateurs et les chercheurs à développer un état d'esprit global et à mettre en oeuvre de solides stratégies de mise sur le marché à l’international», a mentionné Amélie Desrochers, directrice de Novarium, par communiqué.

«Nous ne pouvons que gagner en collaborant davantage avec des écosystèmes qui se concentrent, comme nous, sur l'économie bleue ainsi que ses solutions prometteuses qui ont un fort potentiel de croissance pour le développement des ressources maritimes et l'application des technologies dans l'ingénierie marine et la navigation intelligente», a-t-elle ajouté.

Réciprocité

Cela faisait 18 mois que des pourparlers avaient été engagés entre le Québec et le Portugal. L’ambassade du Canada au Portugal et la Délégation du Québec à Barcelone ont été au coeur de ces échanges.

Dans le cadre de cette entente, le personnel de Novarium pourra avoir recours aux installations du réseau Fórum Oceano-Hub Azul à Lisbonne, afin de soutenir les jeunes pousses québécoises de l'économie bleue. L’organisation du Bas-Saint-Laurent accueillera aussi des start-ups portugaises «ayant des besoins spécifiques en R&D notamment pour du prototypage.

«Nous avons beaucoup à apprendre du Canada, tout comme nous pensons pouvoir contribuer à enrichir la stratégie et les clusters canadiens avec les pratiques que nous avons mises en œuvre au Portugal», a affirmé António Nogueira Leite, président du Fórum Oceano. Son organisation a souligné la force du Québec en matière d'intelligence artificielle, une composante clé de ce mariage.

Selon la Zone Bleue, l’économie marine mondiale atteindra une valeur de 3 trillions de dollars américains d’ici 2030. En se fiant à l’OCDE, elle croit que l’aquaculture, la pêche, la transformation des produits marins, le transport maritime et l’énergie éolienne en mer ont le potentiel de surpasser l’ensemble des autres secteurs économiques d’ici la fin de la décennie.

 

Sur le même sujet

Se dire les vraies affaires avec courage et respect

13/06/2024 | Sylvie Huard

Malgré les désaccords, il est important de continuer d’échanger pour éviter des conflits plus profonds.

Immigrer et entreprendre en franchise

12/06/2024 | Xavier Chambon

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de faillites en franchise est deux fois moins élevé que les entreprises indépendantes.

À la une

RONA nomme un nouveau président et chef de la direction

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

RONA a indiqué que M. Iacobucci ne fait plus partie de l’organisation.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

09:18 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: Wall Street ouvre sans tendance générale claire

Mis à jour à 09:40 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert dans le rouge.