3 astuces méconnues pour mieux réseauter

Publié le 30/03/2023 à 07:29

3 astuces méconnues pour mieux réseauter

Publié le 30/03/2023 à 07:29

Par Olivier Schmouker

L'un des trucs, c'est de recourir au réseautage intentionnel. (Photo: Sebastian Dumitru pour Unsplash)

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [et les plus pertinentes] sur le monde de l’entreprise moderne… et, bien sûr, de ses travers. Un rendez-vous à lire les mardis et les jeudisVous avez envie de participer? Envoyez-nous votre question à mauditejob@groupecontex.ca

Q. – «La dernière fois que je suis allée à un événement de la chambre de commerce de notre région, j’ai vu, une fois de plus, les mêmes têtes. J’aimerais vraiment agrandir et diversifier mon réseau de contacts professionnels. Un truc pour ça?» – Lina

R. – Chère Lina, pour agrandir et diversifier votre réseau de contacts professionnels, il vous faut sortir des sentiers battus. Et donc, faire plus que de fréquenter votre chambre du commerce, que d’assister aux mêmes événements qui reviennent année après année, ou encore que d’envoyer périodiquement des invitations aux contacts suggérés par LinkedIn.

Voici, en ce sens, trois astuces aussi efficaces que méconnues.

1. Partez à l’aventure!

Il existe des événements dont la seule mission est de permettre aux participants de faire des rencontres professionnelles qui sortent de l’ordinaire. Par exemple, il peut s’agir d’un lunch d’affaires thématique qui peut vous permettre de rencontrer des gens intéressés par un enjeu auquel vous êtes confronté (la pénurie de main-d’œuvre, la réglementation pour exporter aux États-Unis, etc.). Ça peut aussi consister en une semaine à Cancún organisée spécialement pour des gens d’affaires québécois triés sur le volet, qui veulent non seulement décrocher de leur quotidien, mais aussi connecter entre eux autrement. Ça peut également revenir à participer à un «bootcamp entrepreneurial», qui peut permettre d’apprendre, disons, à innover ou mener un projet-éclair en groupe, et donc, de faire des rencontres fructueuses.

Comment dénicher ces occasions-là? Mine de rien, on peut en trouver à foison sur les médias sociaux, en particulier sur LinkedIn. Il existe également des applications qui offrent des expériences de réseautage inusitées, du type Mobilize.

2. Recourez au réseautage intentionnel

Une étude dévoilée dans la Harvard Business Review montre que la pandémie a notamment eu pour effet de diminuer le nombre de contacts professionnels des travailleurs nord-américains d’en moyenne 16%. D’où l’intérêt de regarnir notre carnet d’adresses en adoptant une approche stratégique, c’est-à-dire en ciblant des personnes pour une raison bien précise. Par exemple, avez-vous plusieurs comptables dans vos contacts? Et si oui, ont-ils des compétences complémentaires? Ne gagneriez-vous donc pas à en compter un qui aurait une compétence qui pourrait se révéler utile pour vous, un jour, et qu’aucun de vos contacts n'a déjà?

Dans le même ordre d’idée, vous pourriez diversifier votre réseau de contacts en fonction de critères auxquels vous n’aviez jamais pensé auparavant: tranches d’âges, LGBTQIA2S+, centres d’intérêt extra-professionnels (par exemple, des «soccer moms» évoluant dans le même domaine professionnel que vous, si jamais vous en êtes une), etc. D’ailleurs, vous verrez que la prise de contact se fait aisément dès lors qu’on fait vibrer une corde sensible chez notre interlocuteur.

Bref, pour dénicher des contacts qui pourront se révéler vraiment précieux à l’avenir, effectuez vos recherches avec une intention précise. C’est la clé pour trouver des perles rares.

1. Placez-vous au centre de votre réseau

Une erreur classique lorsqu’on réseaute consiste à avoir en tête la question suivante: «Cette personne peut-elle ou pourra-t-elle, un jour, m’être utile?» Il suffit d’une poignée de main un peu trop molle, d’un regard un peu trop fuyant à notre goût, ou bien d’une ou deux phrases plates de sa part pour qu’on aille vite voir ailleurs. Et pour qu’on s’en morde les doigts un peu plus tard, après avoir appris que cette personne-là avait mené à bien un projet génial, auquel nous aurions aimé contribuer.

Votre interrogation devrait plutôt être la suivante: «Comment puis-je me rendre utile pour cette personne?» Oui, il convient d’approcher autrui non pas en cherchant ce qu’on pourrait obtenir d’elle, mais bel et bien en cherchant ce que nous pourrions lui fournir qu’elle n’a pas encore (un contact professionnel, une information précise, etc.). Et de le lui fournir dès que l’occasion s’en présente, sans rien attendre en retour.

De fait, c’est là le meilleur moyen de nouer un lien fort avec cette personne. Et elle n’aura plus qu’une envie, parfois inconsciente, à savoir de vous rendre la pareille dès qu’elle en aura l’occasion.

Agir de la sorte de manière répétée fera de vous quelqu’un d’incontournable. Dès que vos contacts auront une question ou un besoin particulier, ils se tourneront vers vous. Et dès qu’ils le pourront, ils inviteront leurs propres contacts à se tourner vers vous. Résultat? Vous finirez par crouler sous les demandes de misse en contact, et votre réseau s’étoffera de lui-même.

Voilà, Lina. Il y a moyen d’agrandir et de diversifier votre réseau de contacts professionnels. Il suffit juste pour cela de le travailler avec intelligence, sur une base régulière (par exemple, en y consacrant une heure par semaine, une heure que vous placerez soigneusement dans votre agenda pour vous y tenir).

En passant, le psychiatre allemand Fritz Perls disait: «Le contact, c’est l’appréciation des différences».

 

Sur le même sujet

Pourquoi tant de leaders sont-ils incompétents?

MAUDITE JOB! «Notre nouveau boss est un incompétent notoire, et pourtant ce type vient d'être promu!»

Souffrez-vous du syndrome du sommet?

01/06/2023 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «J'ai l'impression de stagner au travail. Ai-je atteint le sommet de ma carrière? Ça me fait peur...»

À la une

Bourse: Wall Street reprend son souffle et conclut en modeste hausse

Mis à jour il y a 12 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour il y a 0 minutes | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : Quincaillerie Richelieu, Alphabet et Fiera Capital

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Alphabet et Fiera Capital? Voici des recommandations d’analystes.