Innovations québécoises à découvrir

Publié le 02/03/2010 à 09:56

Innovations québécoises à découvrir

Publié le 02/03/2010 à 09:56

Photo : iStockPhoto

BLOGUE. Avant-gardistes et innovantes, les entreprises québécoises que je rencontre depuis plusieurs mois déjà ne cessent de m’impressionner. D’une stratégie d’affaires qui améliore la productivité à des filtres à eau haut de gamme écologiques en passant par une technologie qui permet de diagnostiquer les problèmes de genoux lorsqu’ils sont en mouvement, j’ai découvert que les Québécois sont souvent visionnaires et précurseurs.

 

 

Optimisation de la chaîne de production

 

Je découvrais une autre entreprise avant-gardiste vendredi dernier, alors que je me suis rendue à Trois-Rivières pour rencontrer Charles-André Horth, président fondateur de STI. L’entrepreneur originaire de la Vieille Capitale a acquis une expertise dans l’installation et la personnalisation de logiciels permettant une optimisation de la chaîne de production en milieu manufacturier, particulièrement pour les biens de consommation (shampooing, crème, etc.) et les papiers roulés (tout ce qui requiert un rouleau, papier de toilette, papier d’aluminium, etc.). Une expertise que seules deux sociétés américaines ont été capables de développer.

 

L’expertise de STI a rapidement poussé l’organisation à l’international où elle a notamment obtenu le contrat pour optimiser les 100 usines de Procter & Gamble et les 16 usines de Cascades Groupe Tissu. La société trifluvienne, un partenaire de GE, le développeur des logiciels, personnifie ainsi le logiciel afin que la chaîne soit en mesure de produire des rapports détaillants toutes les activités et permettant aux employés de rapidement prendre action. La vidéo sera en ligne vendredi le 5 mars.

 

Une avancée pour les personnes avec un lourd handicap

 

Cet après-midi, j’irai rencontrer Charles Deguire de Kinova, l’inventeur du premier bras robotisé à trois doigts. « Jaco » s’intègre soit à un fauteuil roulant motorisé, à un lit ou à un poste de travail.

 

« Jaco » assiste les personnes en perte d’autonomie dans leurs activités quotidiennes telles que tenir un ustensile ou prendre un verre d’eau, permettant ainsi de retrouver une certaine forme d’autonomie pour le haut du corps. Sa portée d'environ un mètre permet à une personne de prendre des objets au sol, dans le congélateur et même d'ouvrir une porte. Il n’existe qu’un produit semblable sur le marché, une invention néerlandaise. Ce bras robotisé ne possède toutefois que deux doigts, ne permettant pas la même poignée. La vidéo sera en ligne vendredi prochain, le 12 mars.

 

À lire aussi :

 

- J’ai découvert un site Web hier qui détaille une foule d’innovations canadiennes. Le site, en partenariat avec la Fondation canadienne pour l’innovation, met de l’avant des innovations dans les domaines de l’ingénierie, des mathématiques, des sciences sociales, des arts, de la géographie, de la chimie, de la physique et des sciences de la santé. On peut également naviguer les innovations par institution.

 

- Vous voulez savoir le statut du Canada comparé aux autres nations en ce qui concerne l’innovation ? Voyez le rapport du Conference Board du Canada. Le Canada a obtenu la note de « D », loin derrière la Suisse, l’Irlande, les États-Unis, la Suède et les Pays-Bas.

À la une

À surveiller: Cogeco Communication, Minière Osisko et WSP

Que faire avec les titres de Cogeco Communications, Minière Osisko et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Énergir songe à produire elle-même du gaz renouvelable

Le cas échéant, Énergir s’allierait à un partenaire dans le monde municipal ou agricole pour cette nouvelle activité.

La Banque du Canada hausse son taux directeur de 50 points de base

La décision de mercredi marquait la septième augmentation consécutive depuis le mois de mars.