Teck Resources enregistre une production de cuivre record au 4e trimestre

Publié le 22/02/2024 à 11:49, mis à jour le 22/02/2024 à 17:46

Teck Resources enregistre une production de cuivre record au 4e trimestre

Publié le 22/02/2024 à 11:49, mis à jour le 22/02/2024 à 17:46

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

Teck Resources a enregistré une production de cuivre record au quatrième trimestre, conformément à sa vision à long terme qui consiste à produire davantage de minerai essentiel tout en se retirant du secteur du charbon dès qu'un accord majeur avec Glencore entrera en vigueur.

La société minière de Vancouver a annoncé jeudi une augmentation de son bénéfice au quatrième trimestre par rapport à la même période un an plus tôt, notamment grâce à l'intensification de ses opérations à sa mine Quebrada Blanca, ou QB2, au Chili.

L’entreprise a rapporté un bénéfice attribuable aux actionnaires de 483 millions de dollars (M$), ou 92 cents par action, pour le trimestre clos le 31 décembre, comparativement à 266M$, ou 51 cents par action, un an plus tôt.

Sa production s'est élevée à 103 000 tonnes de cuivre au cours du dernier trimestre, comparativement à 65 000 tonnes un an plus tôt. L'essentiel de cette croissance provient de la production de la mine Quebrada Blanca, où la production de cuivre sous forme de concentré a été de 34 300 tonnes au quatrième trimestre et de 55 500 tonnes pour l'année. 

Teck a également constaté une augmentation de ses opérations de production de cuivre à Highland Valley, en Colombie-Britannique, et à sa mine de cuivre Antamina, au Pérou.

L'entreprise, qui n'a pas caché qu'elle croit que l'avenir de l'industrie minière réside dans l'économie verte, cherche à réduire l'intensité des émissions de gaz à effet de serre de son portefeuille.

Un élément clé de ce plan a été le projet de mine au Chili, qui a produit son premier concentré de cuivre en vrac l'année dernière et où la société travaille à atteindre sa pleine production. La production devrait atteindre entre 230 000 et 275 000 tonnes de cuivre cette année.

«Nous restons concentrés sur la réalisation d'opérations fiables et cohérentes à QB. Cependant, la production a été inférieure aux prévisions au quatrième trimestre», a admis le grand patron de Teck, Jonathan Price, jeudi lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

«Tout au long de 2024, nous prévoyons une production qui sera de plus en plus forte à QB», a-t-il ajouté.

 

Miser sur le cuivre 

Le cuivre est considéré comme un élément clé de la transition énergétique, en raison de son utilisation dans les câbles électriques, les éoliennes, les panneaux solaires et les véhicules électriques. 

Teck pourra se concentrer sur le cuivre et d'autres minéraux essentiels une fois que la vente de ses activités liées au charbon au géant international Glencore sera approuvée. 

Cet accord, annoncé en novembre, verra Glencore payer 6,9 milliards de dollars américains pour une participation de 77% dans Elk Valley Resources, l’entreprise de charbon sidérurgique de Teck.

Un autre volet de cet accord, impliquant la vente d'intérêts minoritaires dans Elk Valley Resources au japonais Nippon Steel et au sidérurgiste sud-coréen Posco, a déjà été conclu.

Jeudi, Jonathan Price a affirmé que même si la vente de l'activité de charbon sidérurgique à Glencore est toujours en cours de procédure réglementaire, il est convaincu qu'il n'y aura pas de problèmes. 

«Nous espérons recevoir les approbations requises, tant celles d'Investissement Canada que celles des lois antitrust», a souligné Jonathan Price, ajoutant qu'il n'a rien vu qui l'inquiète.

«Ces choses prennent du temps. Nous travaillons sur ce processus et nous prévoyons toujours que cela se terminera au plus tard au troisième trimestre de cette année.» 

Sur une base ajustée, Teck indique avoir gagné 1,40$ par action au cours de son dernier trimestre, en hausse par rapport à un bénéfice ajusté de 1,07$ par action un an plus tôt.

Ses revenus ont totalisé 4,11 milliards de dollars, comparativement à 3,14 milliards au quatrième trimestre de 2022.

La production de concentré de zinc a été de 182 000 tonnes, comparativement à 143 000 tonnes un an plus tôt, tandis que la production de zinc raffiné a totalisé 70 000 tonnes, comparativement à 46 000 tonnes un an plus tôt.

La production de charbon sidérurgique a atteint 6,4 millions de tonnes au quatrième trimestre, en hausse par rapport à 4,9 millions de tonnes un an plus tôt.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.