Les ventes du secteur canadien de la fabrication ont augmenté de 0,7% en février

Publié le 15/04/2024 à 09:50, mis à jour le 15/04/2024 à 12:14

Les ventes du secteur canadien de la fabrication ont augmenté de 0,7% en février

Publié le 15/04/2024 à 09:50, mis à jour le 15/04/2024 à 12:14

Par La Presse Canadienne

Statistique Canada indique que les ventes du secteur manufacturier ont augmenté de 0,7% pour atteindre 71,6 milliards de dollars en février. (Photo: La Presse Canadienne)

Statistique Canada annonce que les ventes du secteur de la fabrication ont augmenté de 0,7% en février, pour atteindre 71,6 milliards de dollars (G$), notamment grâce à la hausse des ventes de pétrole et de charbon.

L'organisme fédéral indique que les ventes du secteur de la fabrication ont augmenté dans 13 des 21 sous-secteurs qu'il suit.

Les ventes de pétrole et de charbon ont augmenté de 4,3%, pour s'établir à 8,7G$, grâce à la hausse des prix et, dans une moindre mesure, des volumes. Les ventes du matériel, des appareils et des composants électriques ont augmenté de 12,6 % pour atteindre un record de 1,5G$ en février. 

Le sous-secteur des produits chimiques a affiché un recul important de 5,5%, à 5,3G$, alors que les ventes de pesticides, d'engrais et d'autres produits chimiques agricoles ont décliné.

Les ventes globales des fabricants en dollars constants ont augmenté de 0,1% en février.

Les ventes au Québec ont progressé de 3,0% pour se chiffrer à 18G$ en février, principalement en raison de la hausse des ventes de matériel, d'appareils et de composants électriques et de l'augmentation du côté des produits aérospatiaux et de leurs pièces.

 

Ventes en gros

Dans un rapport distinct, Statistique Canada a rapporté que les ventes en gros – en excluant le pétrole, les produits pétroliers et autres hydrocarbures, ainsi que les graines oléagineuses et les grains céréaliers – étaient essentiellement demeurées inchangées en février, à 82,2G$.

Des baisses ont été enregistrées dans le sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac et dans celui des articles personnels et ménagers. 

Le premier a vu un fléchissement de ses ventes pour un deuxième mois consécutif, de l'ordre de 1,3%, à 14,6G$, tandis que l'autre a cédé du terrain après quatre mois de croissance, glissant de 1,4%, à 11,9G$. 

Parmi les segments ayant affiché des gains, les ventes du sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures se sont accrues de 1,1%, à 17,6G$ en février, affichant leur deuxième hausse consécutive après quatre mois de baisses.

Le sous-secteur des véhicules automobiles et des pièces et accessoires de véhicules automobiles a aussi rebondi après deux mois de baisses. Il a enregistré une hausse des ventes de 0,8% en février, à 14,3G$.

Exprimées en volume, les ventes en gros ont augmenté de 0,2% en février – encore une fois à l'exclusion du pétrole, des produits pétroliers et autres hydrocarbures, ainsi que des graines oléagineuses et des grains céréaliers. 

Au Québec, les ventes en gros ont augmenté de 1,5% en février pour se situer à 14,9G$, cinq des sept sous-secteurs ayant affiché des hausses. Les plus fortes hausses ont été enregistrées dans le segment des machines, du matériel et des fournitures et dans celui des matériaux et fournitures de construction.

À la une

L’art d’être plus efficace

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, respiration après un nouveau record

Mis à jour à 12:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert en hausse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 21 mai

Mis à jour à 08:16 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient essentiellement en déclin lundi matin.