Stellantis annonce un investissement de 100 M$US pour sécuriser du lithium américain

Publié le 17/08/2023 à 13:21

Stellantis annonce un investissement de 100 M$US pour sécuriser du lithium américain

Publié le 17/08/2023 à 13:21

Par AFP

Le constructeur ambitionne de ne vendre que des voitures électriques en Europe à partir de 2030. (123RF)

Le constructeur automobile Stellantis va débourser plus de 100 millions de dollars américains (M$US) pour acquérir 650 000 tonnes de lithium américain, essentiel à la fabrication de batteries électriques, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Controlled Thermal Resources, une société américaine, doit fournir à partir de 2027, et pour 10 ans, 65 000 tonnes d’hydroxyde de lithium monohydraté à Stellantis chaque année, contre 25 000 initialement prévus dans un accord signé en juin 2022.

Grâce à cet approvisionnement, les véhicules électriques du groupe, qui possède entre autres les marques Jeep, Peugeot et Fiat, pourront être éligibles aux primes à la consommation de la loi américaine sur la réduction de l’inflation (IRA).

Adoptée en 2022, cette dernière stipule que pour être éligibles à une prime de 3 750 $US, les batteries des véhicules électriques doivent contenir au minimum 40% de minerais extraits ou traités aux États-Unis. Ce taux doit grimper chaque année jusqu’à atteindre 80% à partir de 2027.

Le lithium vendu par Controlled Thermal Resources sera extrait d’une saumure captée dans les sous-sols californiens «à partir d’énergie renouvelable et de vapeur dans un processus intégré en boucle fermée», précise Stellantis dans son communiqué.

Baptisé Hell’s Kitchen, le site californien de Controlled Thermal Resources aura, à terme, une capacité de production annuelle de 300 000 tonnes de lithium. La construction de l’usine de production a été lancée début janvier.

En Europe, Stellantis s’est associé à l’Australien Vulcan Energy pour deux projets d’extraction de lithium, en Allemagne et en Alsace.

Le constructeur ambitionne de ne vendre que des voitures électriques en Europe à partir de 2030. Les véhicules de tourisme à batterie devraient représenter 50% de ses ventes aux États-Unis à la même date, a-t-il également prévu.

 

 

Sur le même sujet

Le Canada présente un plan «robuste» pour «serrer la vis» aux voleurs de véhicules

Mis à jour le 20/05/2024 | La Presse Canadienne

Ce plan d’action vise à perturber, démanteler et poursuivre les organisations criminelles.

É.-U.: des employés de Mercedes-Benz ont voté pour se syndiquer

17/05/2024 | AFP

La consultation avait commencé lundi, et le résultat devrait être annoncé plus tard dans la journée.

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.