Mot en «N»: le chef du PQ accuse les libéraux de vouloir aller chercher des votes

Publié le 28/09/2022 à 13:02

Mot en «N»: le chef du PQ accuse les libéraux de vouloir aller chercher des votes

Publié le 28/09/2022 à 13:02

Par La Presse Canadienne

Paul St-Pierre Plamondon accuse le PLQ de vouloir «aller chercher des votes» en ramenant le sujet dans l’espace public. (Photo: La Presse Canadienne)

À la cheffe libérale, Dominique Anglade, qui l’accuse d’avoir manqué de sensibilité en forçant le porte-parole de Québec solidaire à dire le mot en «N» lors du premier débat des chefs, le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, accuse sa formation de vouloir «aller chercher des votes» en ramenant le sujet dans l’espace public.

Mme Anglade a commenté le segment du débat lors d’une entrevue éditoriale à La Presse, mercredi. Elle estime que M. St-Pierre Plamondon a manqué de sensibilité. «Certainement, et au-delà de ça. Ça ne fait aucunement avancer le débat. “Moi, je suis capable de le dire, toi, es-tu capable de le dire?” Come on! Sérieusement?»

M. St-Pierre Plamondon persiste et signe. «Je suis surpris parce que tout le monde semblait d’accord pour dire qu’on devrait pouvoir nommer n’importe quelle œuvre, pis que la liberté d’expression, c’est une valeur fondamentale», répond-il lors d’une mêlée de presse dans l’est de Montréal.

«Quand Gabriel Nadeau-Dubois et Dominique Anglade disent ça et, après coup, pour aller chercher des votes disent l’inverse: “Je l’ai fait, mais je ne voulais pas vraiment le faire et on devrait tous ressentir un malaise”. Il y a une question d’honnêteté et de cohérence dans cette histoire-là.»

Le chef du PQ n’irait pas jusqu’à dire que Mme Anglade a agi par opportunisme politique en parlant du sujet. «Je ne dirai pas ça. Je dirais qu’il y a vraiment, à Québec solidaire et au Parti libéral, un discours très incohérent, un double discours, où on dit d’une part que la liberté d’expression est importante et que le nom des œuvres devrait pouvoir être nommé parce que c’est très important. Et ensuite, on dit exactement l’inverse.»

 

Sur le même sujet

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 8 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.

Pourquoi laissons-nous agir les patrons dominateurs?

Il y a 43 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Mon boss est dominateur, arrogant, invivable. Pourquoi personne ne dit rien contre lui?»

Banque CIBC: recul des résultats au 4T et de l'ensemble de l'exercice 2022

Il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

La banque affirme qu’elle a maintenu la solidité de ses fonds propres et de saines pratiques de gestion du risque.