Les PME ne sont pas sorties de l'auberge

Publié le 06/01/2010 à 11:22

Les PME ne sont pas sorties de l'auberge

Publié le 06/01/2010 à 11:22

Le niveau de confiance des dirigeants de PME a considérablement chuté à l’échelle du Canada, atteignant le plus bas niveau depuis juin dernier.

L'indice du Baromètre des affaires de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) est tombé à 63,7 en décembre par rapport à 68 en novembre, s’éloignant toujours plus du sommet de septembre qui était de 68,7.

Le message des dirigeants de PME est pur le moins clair : l’économie canadienne n'est pas encore sortie de l'auberge.

Le déclin de l'optimisme est patent. Il touche dix secteurs sur treize et huit provinces sur dix. «C'est le niveau le plus bas qu'on ait vu depuis juin et juillet 2009 », déclare M. Richard Fahey, premier vice-président du développement stratégique de la FCEI.

Selon M. Fahey, la performance des secteurs des services personnels et du commerce de détail est au-dessus de la moyenne (70,3 et 66,0 respectivement), ce qui indique que la période des fêtes s'est avérée être tout au moins raisonnablement positive pour les entreprises œuvrant dans ces industries.

Par ailleurs, le secteur de l'hébergement continue de subir les effets de la restriction des dépenses de la part des consommateurs. Pour leur part, l'activité dans les secteurs de la fabrication et de la construction recule quelque peu, suite à la légère reprise observée en automne dernier en raison de la hausse de la valeur du dollar canadien.

 

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.