La zone d’innovation quantique de Sherbrooke deviendra un pôle majeur dans le domaine

Publié le 24/11/2023 à 16:57

La zone d’innovation quantique de Sherbrooke deviendra un pôle majeur dans le domaine

Publié le 24/11/2023 à 16:57

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault n’était pas peu fier d’annoncer que 166 millions de dollars (M$), dont 65 M$ provenant de son gouvernement, seront injectés dans l’aventure quantique québécoise désormais domiciliée à Sherbrooke. (Photo: La Presse Canadienne)

La zone d’innovation quantique DistriQ, lancée en février 2022 à Sherbrooke, vient d’accélérer son développement d’un coup avec l’annonce, vendredi, d’investissements majeurs dans différents volets de la zone d’innovation, des sommes provenant de l’industrie et du gouvernement du Québec.

Le premier ministre François Legault n’était pas peu fier d’annoncer que 166 millions de dollars (M$), dont 65 M$ provenant de son gouvernement, seront injectés dans l’aventure quantique québécoise désormais domiciliée à Sherbrooke. «Dans ma job, il y a des journées moins l’fun et aujourd’hui c’est une journée l’fun», a-t-il déclaré en ouverture d’allocution, après avoir été accueilli par une centaine de manifestants du secteur public à son arrivée à l’événement.

Ces investissements visent notamment à compléter l’aménagement et l’achat d’équipement pour les locaux de L’Espace quantique 1, qui accueillera des chercheurs et une quinzaine d’entreprises, dont l’un des joueurs majeurs de l’informatique quantique, la firme française PASQAL, qui compte investir 90 millions de dollars (M$) pour fabriquer des ordinateurs quantiques destinés au marché nord−américain. De cette somme, 5 M$ proviennent d’Investissement Québec sous forme de prêt.

Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, a détaillé l’ensemble des investissements, annonçant entre autres une contribution de 10 M$ au nouveau fonds de capital−risque Quantacet, qui détiendra en tout 20 M$ pour soutenir de jeunes pousses dans le domaine.

 

Un bond de puissance 

En présence du colauréat du prix Nobel de physique 2022, Alain Aspect, le premier ministre Legault a souligné que le Québec se classe très bien internationalement en matière de recherche fondamentale, mais qu’il doit pousser davantage du côté de la recherche appliquée, d’où l’importance de lieux comme L’Espace quantique 1 où seront réunis les chercheurs spécialisés et les industriels.

«Très important, la recherche fondamentale, mais très important aussi la recherche appliquée, l’innovation, d’avoir des lieux communs où les chercheurs et les entreprises peuvent se côtoyer. C’est exactement ce qu’on est en train de faire ici avec DistriQ», a dit M. Legault.

Les technologies quantiques, qui relevaient de la science−fiction il n’y a pas si longtemps, permettent de multiplier la capacité des ordinateurs sans exiger de grande puissance en œuvrant à l’échelle de l’extrêmement petit. Alors qu’un ordinateur classique ne peut traiter qu’un état à la fois et doit répéter les actions pour examiner tous les états, l’ordinateur quantique utilise le principe de la superposition pour explorer tous les états en même temps. Cette approche permet d’obtenir une puissance de calcul surmultipliée pour obtenir des logiciels et des algorithmes beaucoup plus performants.

Pierre Saint−Arnaud, La Presse Canadienne

 

 

Sur le même sujet

De La Fontaine mise sur «la proximité à grande échelle»

Édition du 25 Octobre 2023 | Karl Rettino-Parazelli

SPÉCIAL 300 PME. Malgré son expansion, l'entreprise se définit comme une entreprise familiale proche de ses clients.

Finies les rénos au Delta Sherbrooke

Édition du 20 Septembre 2023 | Claudine Hébert

RÉUNIONS ET CONGRÈS. La revitalisation aura coûté plus de 10M$.

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.