L'inflation a augmenté de 2,9% en mars au Canada

Publié le 16/04/2024 à 08:42, mis à jour le 16/04/2024 à 09:23

L'inflation a augmenté de 2,9% en mars au Canada

Publié le 16/04/2024 à 08:42, mis à jour le 16/04/2024 à 09:23

Par La Presse Canadienne

L'inflation a augmenté de 2,9 % au pays en mars, selon Statistique Canada, en partie à cause des prix de l'essence. (Photo: La Presse Canadienne)

L'indice des prix à la consommation a augmenté de 2,9% d'une année à l'autre le mois dernier au Canada, ce qui est plus élevé que la hausse de 2,8% observée en février, a indiqué mardi Statistique Canada.

Selon l'agence fédérale, ce sont les prix de l'essence qui ont contribué le plus à l'augmentation de l'inflation globale d'une année à l'autre en mars, alors que les prix à la pompe ont crû de façon plus marquée qu'en février.

En effet, alors qu'ils avaient progressé de 0,8% en février, les prix de l'essence ont augmenté de 4,5% en mars.

«La hausse des prix du pétrole brut à l'échelle mondiale a été attribuable aux préoccupations liées à l'approvisionnement dans le contexte des conflits géopolitiques et de la réduction volontaire de la production qui s'est poursuivie, ce qui a entraîné une croissance des prix à la pompe», a expliqué l'agence dans son rapport.

Statistique Canada a aussi mentionné que les prix des logements ont continué d'exercer une pression à la hausse sur l'inflation, alors qu'ils ont augmenté de 6,5% d'une année à l'autre le mois dernier, tout comme en février.

L'indice du coût de l'intérêt hypothécaire a progressé de 25,4% d'une année à l'autre en mars, tandis que les prix des loyers ont augmenté de 8,5% par rapport au même mois l'an dernier. 

«Entre autres facteurs, la croissance des taux d'intérêt, qui peut entraver l'accession à la propriété, a exercé une pression à la hausse sur l'indice», a souligné l'agence fédérale.

En excluant les prix de l'essence, la croissance de l'inflation d'ensemble a ralenti pour s'établir à 2,8% d'une année à l'autre, en baisse par rapport à la hausse de 2,9% observée en février.

Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 3,0 % par rapport à l'an dernier, tandis que les prix des vêtements et des chaussures ont diminué de 2,7%. Les prix des dépenses courantes, de l'ameublement et de l'équipement du ménage ont reculé de 2,3%.

Au Québec, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 3,6 % en mars, soit le taux le plus élevé enregistré en mars parmi les 10 provinces canadiennes. En février, l'inflation avait été de 3,3% dans la province.

À Montréal, l'inflation a atteint 4,1% en mars, comparativement à 3,4 % en février, tandis qu'elle s'est élevée à 3,4% à Québec, comparativement à 3,3% en février. 

La semaine dernière, la Banque du Canada a maintenu son taux directeur à 5%, mais elle a reconnu qu'une baisse des taux d'intérêt lors de sa prochaine mise à jour, prévue en juin, fait «partie des possibilités».

La banque centrale a cependant dit être toujours à la recherche de preuves que la baisse de l'inflation est durable avant d'amorcer la diminution des taux d'intérêt.

À la une

La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 350 points

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine aussi dans le rouge, déprimée par les taux obligataires.

Bourse: les gagnants et les perdants du 29 mai

Mis à jour à 17:44 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard

Que faire avec les titres de Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes