États-Unis: un capot moteur se détache au décollage d'un Boeing de Southwest

Publié le 08/04/2024 à 11:07

États-Unis: un capot moteur se détache au décollage d'un Boeing de Southwest

Publié le 08/04/2024 à 11:07

Par AFP

La compagnie a précisé que l'avion était retourné se poser «en toute sécurité» après avoir subi un «problème mécanique». (Photo: 123RF)

Le capot moteur d'un avion de la compagnie américaine Southwest s'est détaché dimanche au décollage, le contraignant à retourner se poser, sans encombre, à l'aéroport de Denver (Colorado), a indiqué l'agence fédérale de l'aviation civile (FAA).

L'équipage du vol 3695, opéré avec un Boeing 737-800, «a signalé la chute, durant le décollage, d'un capot moteur qui a percuté le volet de l'aile» droite de l'appareil, a expliqué le régulateur dans un communiqué, précisant que l'avion avait regagné l'aéroport de Denver vers 8h15 (heure locale).

L'appareil, qui devait se rendre à l'aéroport William P. Hobby de Houston (Texas), a été remorqué jusqu'au terminal, a ajouté la FAA, qui va enquêter sur cet incident. 

De son côté, la compagnie a précisé que l'avion était retourné se poser «en toute sécurité» après avoir subi un «problème mécanique». 

«Nos équipes de maintenance examinent l'avion», a-t-elle ajouté. 

«Nos clients sont arrivés à Houston Hobby à bord d'un autre appareil, avec environ trois heures de retard», a-t-elle précisé, présentant ses excuses pour cet incident. 

Aucun passager n'a été blessé, a assuré Southwest à la chaîne de télévision américaine CNN qui, comme d'autres médias, ont diffusé des vidéos filmées par des passagers montrant ce qui semble être une partie tordue du capot du moteur de l'avion, qui s'agite au vent. 

Boeing s'est refusé à tout commentaire.

La FAA avait déjà ouvert une enquête après un problème survenu jeudi soir sur un Boeing 737-800 NG (Next Generation), une version antérieure au 737 MAX, de Southwest, qui a signalé un «incident moteur» juste avant son décollage. Il est retourné au terminal de l'aéroport international Lubbock Preston Smith (Texas).

L'avionneur Boeing, qui avait déjà du mal à remonter la pente après deux accidents mortels en 2018 et en 2019, est en pleine tourmente après une succession de problèmes de qualité et de sécurité sur ses avions depuis plus d'un an. 

Début janvier, une porte-bouchon s'est détachée en plein vol de la carlingue d'un 737 MAX 9 de la compagnie Alaska Airlines, livré en octobre. Il n'y a eu que quelques blessés légers. 

Plusieurs enquêtes des régulateurs ont été lancées visant Boeing et son sous-traitant Spirit AeroSystems, mettant en évidence notamment des problèmes de «non-conformité».

Le procureur du Texas a ouvert en mars une enquête visant Spirit AeroSystems. 

Sur le même sujet

Boeing: très faible moisson en mai avec 3 commandes nettes

11/06/2024 | AFP

Son concurrent européen Airbus a enregistré à fin mai 237 commandes nettes.

Boeing remet son plan pour assainir son processus de production

Mis à jour le 30/05/2024 | AFP

Le «plan d'action complet» a été exigé par la FAA après l'incident survenu en janvier sur un 737 MAX 9.

À la une

Réglementation des logiciels utilisant l’IA

EXPERT INVITÉ. Quels seront les conséquences sur l’innovation?

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Il y a 17 minutes | La Presse Canadienne

Pascale St-Onge affirme qu'il appartiendra au CRTC de déterminer si les entreprises d'IA reprennent les informations.

Aidez votre personnel noir à prendre soin de sa santé mentale

Mis à jour à 11:58 | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Saviez-vous que vos employés noirs n’utilisent probablement pas vos en santé mentale?