TMX: "le projet Érable est un projet de retranchement"

Publié le 15/06/2011 à 15:12, mis à jour le 15/06/2011 à 16:35

TMX: "le projet Érable est un projet de retranchement"

Publié le 15/06/2011 à 15:12, mis à jour le 15/06/2011 à 16:35

Par Mathieu Lavallée

Xavier Rolet, le président et chef de la direction du London Stock Exchange [Photo : Benjamin Nantel]

Le projet de Maple est un projet de “retranchement”, a declaré mercredi à Montréal Xavier Rolet, le président et chef de la direction du London Stock Exchange (LSE) en campagne au Canada pour défendre son offre d'achat du Groupe TMX.

Pour écouter ses arguments, cliquez ICI.

M. Rolet, qui a souligné qu'il était important d'appeler ici, le projet Maple, le projet Érable, a formulé ses commentaires en marge d'un discours qu'il a donné devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, conjointement avec Tom Kloet, président et chef de la direction du Groupe TMX.

Le dirigeant a par ailleurs precisé que le regroupement des bourses de Toronto et Londres vise à créer de l'emploi pour l'industrie des produits dérivés et la Bourse de Montréal.

Il répondait ainsi au premier ministre du Québec Jean Charest, qui a donné hier son appui à la proposition du Groupe Maple visant à racheter le Groupe TMX, exploitant les bourses de Toronto et Montréal.

Selon M. Rolet, le marché mondial des plateformes technologiques pour la négociation des produits dérivés est évalué à un milliard de dollars. La vente des technologies développées à Montréal – que LSE utilise déjà – va créer des emplois par la suite dans la métropole québécoise.

D'ailleurs, Montréal profitera dans le cadre du regroupement du TSX et du LSE de l'expertise londonienne pour la vente de plateformes technologiques pour les marchés financiers, a précisé M. Kloet dans son allocution.

Maple Group : une offre de 33 $

M. Rolet a profité de l'occasion pour continuer d'attaquer la proposition du Groupe Maple, qu'il ne considère pas comme étant supérieure à la proposition de regroupement entre Toronto et Londres.

Selon lui, l'offre de Maple représente 33 $ au comptant en action pour céder le contrôle du Groupe TMX, en plus d'actions d'une société au sein de laquelle les actionnaires de TMX n'auront aucun contrôle. Maple, de son côté, présente son offre comme étant évaluée à 48$.

À suivre dans cette section

À la une

Geneviève Gauvin, la reine de l'infopreneuriat

Il y a 35 minutes | Emmanuel Martinez

Geneviève Gauvin est une infopreneure qui crée des outils à ceux qui veulent monétiser leurs connaissances sur le web.

Bourse: records à Wall Street pour le Dow Jones et le S&P 500

Mis à jour il y a 6 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a quant à elle terminé en hausse de 145 points.

À surveiller: iA Groupe financier, Aurora Cannabis et Walmart

Que faire avec les titres d'iA Groupe financier, Aurora et Walmart? Voici quelques recommandations d’analystes.