Le budget fédéral devrait hausser l'impôt sur les bénéfices des grandes banques

Publié le 06/04/2022 à 14:55

Le budget fédéral devrait hausser l'impôt sur les bénéfices des grandes banques

Publié le 06/04/2022 à 14:55

Par La Presse Canadienne

Les six plus grandes banques canadiennes ont réalisé des bénéfices de 46,6 milliards $ en 2019. (Photo: La Presse Canadienne)

Lors de l’assemblée annuelle de la Banque Scotia, mardi, le président et chef de la direction a prévenu qu’une hausse de l’impôt sur les bénéfices des plus grandes banques du pays équivaudrait à taxer les actionnaires.

Brian Porter a qualifié la hausse d’impôt qui devrait être annoncée dans le budget fédéral de jeudi de « réaction impulsive, qui envoie le mauvais message à la communauté internationale des investisseurs ».

Brian Porter a fait ces commentaires dans des remarques écrites préparées pour l’assemblée annuelle des actionnaires _ il n’a pas prononcé le discours en personne à cause de la COVID-19.

Lors de la campagne électorale de 2021, le chef libéral, Justin Trudeau, avait promis une hausse du taux d’imposition des sociétés pour les plus grandes banques et compagnies d’assurance du pays, sur les bénéfices annuels supérieurs à 1 milliard de dollars (G$). Les libéraux estiment que cette mesure fiscale rapporterait environ 1,2 G$ par année dans les coffres de l’État.

Puis, le 22 mars dernier, dans le cadre de l’« entente de soutien et de confiance » conclue avec le Nouveau Parti démocratique, le premier ministre a indiqué qu’il irait de l’avant « à court terme en ce qui concerne les modifications de l’impôt sur les institutions financières qui ont fait de gros profits pendant la pandémie ».

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a déclaré que cette taxe contribuera à ce que les plus riches paient leur juste part.

Les six plus grandes banques canadiennes ont réalisé des bénéfices de 46,6 milliards $ en 2019, selon l’Association des banquiers canadiens.

Mais des économistes estiment que même si cette mesure fiscale vise un « objectif louable », elle ne conduira pas à une baisse des bénéfices des grandes banques, car ces institutions financières refileront les coûts supplémentaires à leurs clients et employés.

 

Sur le même sujet

De nouvelles règles bancaires pour protéger les consommateurs

Les nouvelles règles pour les banques qui entrent en vigueur jeudi établissent de nouvelles normes de diligence.

Le BSIF maintient la réserve pour stabilité intérieure des banques à 2,50%

Les banques d’importance systémique intérieure doivent détenir un capital équivalent à 2,5% du total de leurs actifs.

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les Américains exportent désormais plus de gaz en Europe que les Russes

Depuis le début de l’invasion de l'Ukraine, les exportations de gaz russe en Europe ont chuté de moitié, selon l'AIÉ.