Discussions canado-américaines mercredi à propos des pommes de terre de l'IPÉ

Publié le 12/01/2022 à 08:29

Discussions canado-américaines mercredi à propos des pommes de terre de l'IPÉ

Publié le 12/01/2022 à 08:29

Par La Presse Canadienne

Le marché américain de la pomme de terre vaut environ 120 millions $ par année à l’Île-du-Prince-Édouard. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Une séance technique doit réunir mercredi des représentants des États-Unis et du Canada à propos de la suspension des exportations chez les Américains de pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard.  

Le 22 novembre dernier, le Canada a interdit que ces pommes de terre soient exportées après la découverte de présence de verrues fongiques dans deux champs de la province insulaire. Cependant, les producteurs affirment qu’aucune donnée scientifique n’appuie cette interdiction d’exportation et ils exigent qu’elle soit levée.  

Le Canada signale que dans la foulée de sa décision, les États-Unis ont eux-mêmes interdit l’entrée de pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard et ont demandé plus d’assurances techniques et sanitaires avant de l’autoriser de nouveau.  

Le marché américain de la pomme de terre vaut environ 120 millions $ par année à l’Île-du-Prince-Édouard.   

Le mois dernier, le gouvernement du Canada a accordé un soutien de 28 millions $ pour aider les agriculteurs de l’Île-du-Prince-Édouard à faire face à un excédent croissant de pommes de terre à cause de l’interdiction d’exportation vers les États-Unis.   

La ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a expliqué que les fonds seraient utilisés pour créer plus de capacité de transformation de pommes de terre au Canada et pour rediriger des excédents vers des organismes d’aide alimentaire.   

L’argent devait aussi servir à aider les agriculteurs à rechercher de nouveaux marchés et à leur permettre de détruire en toute sécurité cet hiver leurs excédents de pommes de terre. 

Sur le même sujet

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.