Les prix des aliments grimpent; la sécheresse nuit aux récoltes

Publié le 31/08/2021 à 16:50

Les prix des aliments grimpent; la sécheresse nuit aux récoltes

Publié le 31/08/2021 à 16:50

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

Calgary — Les Canadiens ont commencé à payer plus cher leurs produits d’épicerie, et d’autres augmentations sont attendues cet automne puisqu’une grave sécheresse fait grimper les prix des produits agricoles. 

Une famille moyenne pourrait dépenser près de 700 $ de plus en nourriture cette année que l’an dernier, a calculé un expert de l’Université Dalhousie, Sylvain Charlebois. 

Il prédit une augmentation annuelle globale des prix alimentaires de 5,0 %. Mais certains produits, comme la viande et les produits de boulangerie, pourraient enregistrer des hausses de 10 % à 15 %. 

L’Ouest canadien a été durement touché par la sécheresse cet été. Selon Statistique Canada, les récoltes de blé des agriculteurs seront inférieures de 35 % à celles de l’an dernier. La production de canola et d’orge devrait également diminuer d’environ 25 %. 

Les éleveurs qui n’ont pas les moyens de nourrir leur bétail réduisent la taille de leurs troupeaux, ce qui contribue à faire grimper les prix de détail du bœuf. 

Greg Keller, du Bon Ton Meat Market à Calgary, affirme que les prix de certaines coupes ont augmenté de 20 % en seulement deux mois. La demande mondiale croissante de produits alimentaires ainsi que la réouverture des restaurants à la suite des restrictions de santé publique liées à la COVID-19 contribuent également à la flambée des prix.

Sur le même sujet

Le panier d'épicerie, victime de l'inflation

15/10/2021 | Camille Robillard

Selon l’indice FAO des prix des produits alimentaires des Nations Unies, le prix du panier de produits alimentaires...

Les ventes des grossistes ont grimpé de 0,3% en août

Les ventes ont atteint 70,3 milliards $ ce qui représentait leur première hausse après deux mois de déclins.

À la une

En travail hybride? Faites gaffe aux «boys club»

RHÉVEIL-MATIN. Votre organisation doit faire l'effort d'inclure tous ses employés, même ceux qui travaillent à distance.

Le CÉLI de Catherine Poirier: ne pas flancher au pire moment

07:30 | Jean Décary

Si on fait un parallèle avec la fable de La Fontaine, Catherine Poirier est nettement plus fourmi que cigale.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 32 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés mondiaux sont en léger repli face au retour des craintes liées à Evergrande. Le bitcoin reprend son souffle.