Ukraine: le Royaume-Uni interdit son espace aérien aux avions privés russes

Publié le 25/02/2022 à 07:49, mis à jour le 25/02/2022 à 16:56

Ukraine: le Royaume-Uni interdit son espace aérien aux avions privés russes

Publié le 25/02/2022 à 07:49, mis à jour le 25/02/2022 à 16:56

Aucun avion privé russe ne peut traverser l’espace aérien britannique. (Photo: 123RF)

Ce texte regroupe toutes les réactions depuis l'invasion de la Russie en Ukraine. Il sera mis à jour au courant de la journée. Pour retrouver toute notre couverture sur le conflit, c'est ici. 

 

16h30 | Le secrétaire britannique aux Transports Grant Shapps a annoncé vendredi soir une interdiction avec effet immédiat de l’espace aérien du Royaume-Uni aux avions privés russes, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par l’armée de Vladimir Poutine.

«J’ai renforcé notre interdiction au Royaume-Uni, afin qu’aucun avion privé russe ne puisse traverser l’espace aérien britannique ou se poser (en Grande-Bretagne), avec effet immédiat», a expliqué Grant Shapps sur Twitter.

«Les actions de Poutine sont illégales et quiconque bénéficie de l’agression de l’Ukraine par la Russie n’est pas le bienvenu ici», a-t-il dit, après avoir plus tôt interdit la compagnie aérienne nationale russe Aeroflot.

Le Royaume-Uni est une destination prisée des oligarques russes et de leurs familles, et a été critiqué pour ne pas lutter avec assez d’énergie contre les flots d’argent russe se déversant sur le pays.

14h40 | le Québec entend faire sa part, aussi modeste soit elle

Le drapeau de l’Ukraine flotte sur l’Assemblée nationale alors que le gouvernement Legault est à étudier les mesures qu’il peut mettre en œuvre tant pour soutenir les Ukrainiens que pour participer aux sanctions contre la Russie.

De passage à Repentigny pour une annonce d’aide aux organismes communautaires de l’endroit, vendredi, François Legault a expliqué que ses ministres de l’Immigration et des Relations internationales, Jean Boulet et Nadine Girault, sont à analyser les possibilités d’offrir une terre d’accueil aux réfugiés ukrainiens qui fuient le pays.

Une aide financière à l’Ukraine, ainsi qu’aux pays limitrophes pour l’accueil des réfugiés, sont à l’agenda des deux ministres.

L’invasion russe du territoire ukrainien est vigoureusement condamnée par le premier ministre François Legault, qui a dit être aussi à regarder tout ce que le Québec peut faire pour « pénaliser au maximum Vladimir Poutine ». Par exemple, la possibilité de cesser toute importation de vodka russe par la Société des alcools du Québec a été mentionnée.

François Legault a toutefois rappelé que les échanges commerciaux du Québec avec la Russie sont relativement modestes, s’élevant à environ 200 millions de dollars par année.

Son gouvernement est néanmoins à faire l’inventaire des entreprises québécoises qui font affaire avec la Russie afin d’évaluer l’impact des sanctions sur celles-ci.

 

14h20 | L'accès à Facebook restreint en Russie

L’accès à Facebook et aux autres réseaux sociaux du groupe a été restreint en Russie après que ses dirigeants ont refusé de cesser la vérification des faits sur la plateforme comme le leur avait demandé les autorités russes, a indiqué vendredi le vice-président de Meta, Nick Clegg.

«Les Russes utilisent les applications de Meta pour s’exprimer et organiser des actions», a écrit, depuis son compte Twitter, l’ancien vice-premier ministre britannique, aujourd’hui vice-président du géant technologique. «Nous voulons qu’ils continuent à se faire entendre, à partager ce qui se passe et à s’organiser à travers Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger», les plateformes du groupe.

14h00 | Aeroflot suspend ses vols à destination de Londres et Dublin

Moscou — La principale compagnie aérienne russe Aeroflot a annoncé vendredi la suspension de ses vols à destination de Londres et Dublin, après l’introduction de sanctions par la Grande-Bretagne en guise de représailles pour l’invasion de l’Ukraine.

«En raison des restrictions imposées par les autorités britanniques, Aeroflot suspend tous les vols vers Londres et Dublin jusqu’au 23 mai 2022», a indiqué dans un communiqué Aeroflot, membre de l’alliance internationale SkyTeam avec Air France-KLM.

En réponse aux sanctions britanniques, qui interdisent à Aeroflot de desservir le pays, Moscou a annoncé vendredi bannir de son espace aérien tous les avions liés au Royaume-Uni.

L’interdiction concerne non seulement les vols à destination de Russie, mais aussi ceux survolant le territoire russe, un espace clé reliant l’Europe à l’Asie.

 

13h25 | L'OCDE ferme la porte à une adhésion de la Russie

L’OCDE va clôturer le processus d’adhésion de la Russie et va fermer son bureau à Moscou en représailles à l’invasion russe de l’Ukraine, a indiqué vendredi l’organisation internationale.

«L’OCDE demeure fermement solidaire du peuple ukrainien», a-t-elle déclaré dans un communiqué, qui condamne «avec la plus grande fermeté, l’agression à grande échelle de la Russie contre l’Ukraine». 

L’Organisation de coopération et de développement économique, qui réunit l’ensemble des pays développés, va ranger pour de bon le dossier d’adhésion russe qui avait déjà été suspendue en 2014 après le déploiement de forces russes dans la péninsule ukrainienne de Crimée.

La Russie ne sera par ailleurs plus la bienvenue «aux niveaux ministériels et dans les organes où elle figure sur la liste des invités», précise l’OCDE.

 

13h20 | Poutine et Lavrov sanctionnés par L’UE

Le président Vladimir Poutine et son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov figurent sur la liste des personnes sanctionnées par l’Union européenne, en réponse à l’invasion de l’Ukraine, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

«C’est un pas important. Les seuls dirigeants dans le monde sanctionnés par l’UE sont le président syrien Bachar al-Assad et le président du Belarus Alexandre Loukachenko, et donc désormais Poutine pour la Russie», a déclaré Josep Borrell.

À la page suivante, Les pays occidentaux frappent au portefeuille

À la une

Budget fédéral 2024: Ottawa pige 19,4G$ dans les poches des ultrariches et des entreprises

16/04/2024 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL 2024. La mesure devrait servir à éponger le déficit de 39,8 G$ prévu pour 2024-2025.

Budget fédéral 2024: Ottawa veut encourager les régimes de retraite à investir au Canada

16/04/2024 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ottawa veut inciter les régimes de retraite à investir au pays, mais sans y consacrer d’argent.

Ce budget écrit à l'encre rouge foncé ne fera pas que des heureux

16/04/2024 | Sandra Aubé

EXPERTE INVITÉE. Les contribuables les mieux nantis passent à la caisse.