Quelles sont les actions japonaises susceptibles de poursuivre leur ascension ?

Publié le 15/11/2023 à 14:00

Quelles sont les actions japonaises susceptibles de poursuivre leur ascension ?

Publié le 15/11/2023 à 14:00

Au Japon, l’inflation n’est pas toujours une mauvaise chose. (Photo: 123RF)

Au cours d’une année marquée par une certaine volatilité, il y a un marché qui est resté constamment dans le vert : celui du Japon. En monnaie locale, l’indice Morningstar Japon est en hausse de 26% depuis le début de l’année, tandis que l’indice Morningstar Hong Kong a chuté de 16,8%, l’indice Morningstar Singapour a gagné 0,5% et l’indice Morningstar Canada 2,7%.

Malgré cela, les investisseurs étrangers n’ont peut-être pas vu les mêmes chiffres, en partie à cause de la dépréciation du yen japonais. La faiblesse du yen a contribué à la bonne tenue des exportations et des bénéfices des entreprises, mais sa dépréciation a également entraîné des pertes au change pour les investisseurs qui n’étaient pas axés sur le yen lorsqu’ils ont converti leurs gains en un billet vert plus fort. Par conséquent, ces pertes ont partiellement contrebalancé les gains des actions.

Cette situation a peut-être découragé les investisseurs étrangers d’augmenter leur allocation à ce nouveau produit favori des investisseurs. Mais ce scénario pourrait changer en 2024.

 

Quand les taux d’intérêt japonais repasseront-ils au-dessus de zéro ?

Thomas Poullaouec, responsable des solutions multiactif pour l’Asie-Pacifique chez T. Rowe Price, continue de préférer le Japon à d’autres pays comme la Chine. Ses portefeuilles conservent une «très légère sous-pondération en actions», même si le marché japonais représente une position surpondérée.

Lorsque le Japon ramènera ses taux d’emprunt en territoire positif, Thomas Poullaouec pense que le yen japonais pourrait s’apprécier. Le déclic se produira au printemps, lors des «shunto», ou négociations salariales. «Les prochaines négociations shunto nous donneront des indications sur l’appréciation des salaires au Japon. Si elle reste proche de 2% ou supérieure à ce chiffre, ce serait un bon signal pour que la Banque du Japon mette fin à sa politique de taux d’intérêt négatifs», explique-t-il.

Il poursuit : «Je m’attends à ce qu’en 2024, la situation soit légèrement différente, car la Banque du Japon pourrait passer à l’action et mettre un terme à sa politique de taux d’intérêt négatifs, ce qui soutiendra le yen japonais.» Il estime que le yen peut encore s’apprécier avant que cela ne nuise aux bénéfices des entreprises.

 

Au Japon, l’inflation n’est pas toujours une mauvaise chose

Lorraine Tan, directrice des actions asiatiques chez Morningstar, surveille également la hausse de l’inflation au Japon. Elle déclare : «L’un des aspects positifs du retour de l’inflation au Japon est qu’elle devrait inciter ou revigorer les activités de réinvestissement et d’expansion au Japon même.» Par exemple, l’amélioration de la rentabilité des entreprises due à la hausse des prix pourrait fournir les ressources financières nécessaires à l’expansion. Par ailleurs, l’augmentation des salaires pourrait également stimuler la demande du consommateur.

«Si la tendance au réinvestissement et à l’expansion se confirme, je pense que les perspectives de croissance seront plus durables», dit-elle. Cela nous ramène à ses choix actuels dans le pays.

Au lieu de capitaliser sur la consommation intérieure, Lorraine Tan se concentre sur les traînards de cette année, comme les actions de sociétés orientées vers l’exportation. Harmonic Drive Systems fabrique des réducteurs de haute précision, tandis que Nabtesco Corp produit des composants basés sur la technologie de contrôle des mouvements. Daifuku, dont le siège est à Osaka, fournit des solutions d’automatisation pour l’entreposage, le stockage et le transport. Fanuc produit également des robots industriels.

«L’automatisation des usines est sensible aux dépenses d’investissement dans le monde entier, y compris en Chine. Si les perspectives du secteur industriel s’améliorent, il existe de très bons noms que nous apprécions, dit Lorraine Tan.  Il s’agit de sociétés de qualité supérieure dotées d’une forte bastille économique et qui, selon nous, sont restées à la traîne. C’est là que nous concentrerons notre attention.»

 

Il faut s’attendre à ce que la hausse des actions des banques japonaises soit plafonnée  

Cette année, le redressement des banques et d’autres sociétés financières a fait grimper les indices des marchés japonais. Lorraine Tan pense que ce surclassement a rapproché le secteur de sa valeur.  Elle déclare : «Les banques japonaises se sont très bien comportées. Nous les avions en tête de liste depuis un certain temps, mais elles ont beaucoup progressé. Les opportunités dans le secteur financier seront probablement un peu plus limitées à l’avenir», déclare Lorraine Tan.

Oliver Lee, gestionnaire de portefeuille chez Eastspring Investments, a indiqué à Morningstar que son portefeuille de valeurs japonaises avait récemment encaissé des bénéfices sur les valeurs financières et automobiles. «Nous avons réorienté ces capitaux vers des noms japonais, des valeurs défensives et, plus récemment, des valeurs chimiques qui ont été de véritable traînards sur le marché en raison de la faiblesse de la demande et des prix. Nous trouvons donc encore beaucoup d’occasions».

Sur le même sujet

Épargner ou rembourser ses dettes?

EXPERT INVITÉ. Les deux voies ont leurs mérites, mais le meilleur choix dépend de la situation personnelle de chacun.

Quand un CELI est-il préférable à un REER?

21/02/2024 | Morningstar

En général, lorsque votre revenu est plus faible, le CELI est un meilleur choix.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.