Neuf conseils d’experts pour développer son entreprise

Publié le 08/10/2021 à 07:00

Neuf conseils d’experts pour développer son entreprise

Publié le 08/10/2021 à 07:00

(Photo: Sigmund pour Unsplash)

SE LANCER EN AFFAIRES. Les Affaires a demandé à des spécialistes de la création d’entreprise leurs meilleurs conseils concrets pour les entrepreneurs. Voici leurs réponses.

 

« Laisse ton égo chez vous. » 

— Steve Desjarlais, cofondateur de Heyday

« Certes, il faut un minimum d’égo pour réussir, mais ça prend plus d’humilité que d’égo !, assure celui qui vient de vendre son entreprise à la firme canadienne Hootsuite. L’humilité est nécessaire pour recevoir tous les conseils et l’appui dont tu auras besoin. »

 

« Sois toujours en mouvement. »

— Steve Desjarlais, cofondateur de Heyday

« J’avais un ancien collègue qui parlait de “punk management”, c’est-à-dire : dans le doute, fais n’importe quoi ! Ça sous-entend que si tu restes dans ton salon, il ne va jamais rien se passer. C’est aussi pour ça que tu as quitté ton job. À un moment, il faut se lancer à temps plein pour se donner une chance de réussir. »

 

« Teste, teste, teste. »

— Luis Cisneros, professeur au Département d’entrepreneuriat et d’innovation à HEC Montréal

« Le plan d’affaires au démarrage d’une entreprise a sa place dans un musée, estime celui qui est également directeur de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale-HEC Montréal. Aujourd’hui, il faut être dans une logique d’effectuation, avec l’objectif d’obtenir de la rétroaction le plus rapidement possible de la part du segment de marché visé. »

 

« Fais-toi accompagner. »

— Luis Cisneros, professeur au Département d’entrepreneuriat et d’innovation à HEC Montréal

« Pour de multiples raisons, notamment une question de santé mentale. Quand on est entrepreneur, il est très important de rompre la solitude et de se couper de son isolement relatif. »

 

« Fais-toi confiance ! »

— Liette Lamonde, directrice générale de la Fondation Montréal inc.

« C’est un message que je veux particulièrement faire passer aux femmes, souligne celle qui est aussi PDG de Bonjour Startup Montréal. On se rend compte qu’elles mettent en moyenne plus de temps à se confronter au marché que les hommes, car elles cherchent davantage à avoir des réponses et à atteindre la perfection. Mais quand on est entrepreneur, il faut accepter de se lancer sans tout savoir. »

 

« Aie du fun ! »

—  Liette Lamonde, directrice générale de la Fondation Montréal inc.

« C’est difficile de garder la détermination et la motivation dans la durée. Pour l’entrepreneur, comme pour son équipe, d’ailleurs. Sauf que la passion, c’est ce qui va faire qu’ils vont passer au travers des moments difficiles. Si tu es constamment à côté de ta zone de plaisir et que tu ne sais plus pourquoi tu fais ça, ça va finir par te rattraper et, à un moment donné, tu vas te décourager. » 

 

« Entoure-toi des bonnes personnes. »

— Isabèle Chevalier, ex-PDG de Bio-K+ International

« Il faut être stratégique dans son choix d’équipe et de partenaires d’affaires, avance celle qui est aujourd’hui investisseuse et administratrice de société, ainsi que dragonne à Radio-Canada. Ces personnes vont teinter ta culture d’entreprise et sa croissance. D’autant que tu vas les côtoyer parfois plus que ta propre famille ! »

 

« Planifie ton travail et travaille ton plan. »

— Isabèle Chevalier, ex-PDG de Bio-K+ International

« Trop d’entrepreneurs ne font pas leur devoir et ne prennent pas le temps de planifier ce qu’ils font. C’est bien d’avoir de la détermination et d’être dans l’action. Mais l’écoute et la faculté d’analyse sont aussi très importantes. C’est ce qui peut te faire sauver du temps et de l’argent ! »

 

« Apprends. »

— Isabèle Chevalier et Steve Desjarlais

« Quand tu es entrepreneur, tu ne peux pas tout savoir, rappelle Isabèle Chevalier. Donc, il faut constamment que tu apprennes, notamment des personnes avec qui tu travailles. » Sans compter que, selon Steve Desjarlais, « la soif d’apprendre et la faculté à sortir de sa zone de confort constituent le remède à la vieillesse ! »

Sur le même sujet

À la une

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

Il y a 43 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.

Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

Il y a 43 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Ils ont 70% plus de chance que les non-gestionnaires à se sentir en état de crise.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour il y a 12 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés boursiers figés, préoccupés par le variant Omicron. La Bourse de New York se trouve à l'équilibre.