Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 21/11/2023 à 17:03, mis à jour le 21/11/2023 à 17:32

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 21/11/2023 à 17:03, mis à jour le 21/11/2023 à 17:32

(Illustration: Camille Charbonneau)

La Bourse de Toronto a chuté mardi, menée par les valeurs industrielles et de services publics, tandis que les marchés américains ont également baissé.

Les marchés étaient plus faibles mardi dans le cadre d’une semaine plutôt calme avant l’Action de grâce aux États−Unis, a souligné Tamsin Wilding, directrice et gestionnaire de portefeuille — revenu fixe, chez Leith Wheeler Investment Counsel.

L’inflation canadienne a ralenti à 3,1% en octobre, a rapporté Statistique Canada mardi, un ralentissement par rapport au 3,8% rapporté en septembre. La baisse du prix de l’essence a contribué à ralentir l’inflation le mois dernier, a indiqué l’agence, mais même en excluant ce facteur, l’inflation a continué de baisser.

Les mesures de l’inflation de base, un indicateur clé pour la Banque du Canada, ont montré une amélioration marquée, a précisé Mme Wilding.

«Je pense que (la Banque du Canada) sera très satisfaite des signes encourageants de ce rapport sur l’inflation, qui a montré qu’il y a une nouvelle dynamique vers le bas», a-t-elle indiqué.

Le rapport réduit encore les chances déjà faibles que la Banque du Canada doive à nouveau relever ses taux, a observé Mme Wilding.

À l’heure actuelle, le marché s’attend à trois diminutions de taux d’ici à la fin de 2024, dont la première en juin, a-t-elle dit, bien qu’«il soit encore difficile de juger de l’ampleur et du calendrier de ces baisses».

Au sud de la frontière, le compte−rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine a été publié, mais n’a pas eu de conséquence significative sur les marchés, car la banque centrale a continué à réitérer son message de prudence, selon Mme Wilding.

Les responsables de la Fed ont convenu de suivre de près les données économiques à venir et ont décidé de laisser leur taux d’intérêt au jour le jour inchangé. Le compte−rendu suggère que la Fed ne procédera pas à de nouvelles hausses, à moins que les données n’indiquent que les progrès vers l’objectif fixé sont insuffisants.

Plusieurs détaillants américains ont publié leurs bénéfices, avec des résultats mitigés — bien que Lowe’s et Best Buy aient déclaré des bénéfices plus élevés pour le dernier trimestre que ce que prévoyaient les analystes, ils ont tous deux revu leurs prévisions à la baisse.

 

Voici les gagnants et les perdants du 21 novembre 2023: 

 
L’indice S&P/TSX du TSE Prix Changement en dollars canadien Changement en %
Gagnants
   

AEterna Zentaris Inc. (AEZS)

2,38 0,19
8,676
Andrew Peller Limited (ADW.B) 
5,48 0,42 8,30

i-80 Gold Corp. (IAU)

1,99 0,15 8,152
Perdants      

True North Commercial Real Estate (TNT.UN) 

1,33 -0,19
-12,50
Helios Fairfax Partners Corporation (HFPC.U)  1,92 -0,25
-11,521

Exro Technologies Inc. (EXRO)

1,44 -0,14
-8,861

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Devriez-vous rembourser votre hypothèque ou financer votre REER?

Mis à jour le 23/02/2024 | Morningstar

L'avantage psychologique de ne pas avoir de dettes peut l'emporter sur le financement de son REER.

OPINION Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine
23/02/2024 | Lesaffaires.com et Refinitiv
Il s'est passé quoi avec Meta?
Édition du 21 Février 2024 | Jean Gagnon
Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records
Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Être authentique sur les réseaux sociaux, bientôt «overrated»?

«À un moment donné, on va tellement vouloir être authentique, qu’on ne le sera plus.»

Un miroir du siècle économique

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Retour sur l’histoire d’un média presque centenaire.

«Les Affaires» à travers le temps

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Retour sur l’histoire d’un média presque centenaire.