Bourse: records à Wall Street pour le Dow Jones et le S&P 500

Publié le 22/02/2024 à 09:37, mis à jour le 22/02/2024 à 17:37

Bourse: records à Wall Street pour le Dow Jones et le S&P 500

Publié le 22/02/2024 à 09:37, mis à jour le 22/02/2024 à 17:37

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a conclu sur un double record pour le Dow Jones et le S&P 500 jeudi grâce à l'envolée de Nvidia, géant des puces électroniques utilisées notamment dans l'intelligence artificielle.

La Bourse de Toronto a quant à elle clôturé en hausse de près de 150 points jeudi, au terme d’une journée où les différents indices ont été tirés vers le haut.


  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a haussé de +145,68 points (+0,69%) à 21 318,08 points.

À New York, le S&P 500 a monté de +105,23 points (+2,11%) à 5087,03 points.

Le Nasdaq a terminé en hausse de +460,72 points (+2,96%) à 16 041,62 points.

Le DOW a récolté +456,87 points (+1,18%) à 39 069,11 points.

Le huard a avancé de +0,0010 $US (+0,1365%) à 0,7417 $US.

Le pétrole a monté de +0,53 $US (+0,68%) à 78,44 $US.

L'or a clôturé en baisse de -0,10 $US (-0,00%) à 2034,20 $US.

Le bitcoin a avancé de +626,50 $US (+1,23%) à 51 716,16 $US.

 

Contexte

La Bourse de New York a été entraînée dans l'euphorie qui a saisi les marchés mondiaux après les brillants résultats de Nvidia.

Le fabricant de puces superpuissantes et de cartes graphiques a été porté par l'engouement pour l'IA générative et l'intérêt dans ces composants.

L'action a terminé en hausse de 16,40%, à un plus haut historique, à 785,38 dollars américains ($US).

Au bas mot, la capitalisation boursière du groupe a gonflé en une séance de plus de 200 milliards de dollars américains (G$US), pour se porter à 1,940 milliard.

Nvidia, une des «7 magnifiques» — ces mégacapitalisations de la technologie qui comptent Apple et Microsoft —, est repassé devant Alphabet et Amazon en matière de valorisation boursière.

«Nvidia a montré que l'IA était là pour rester. Ils ont divulgué des profits monstres», s'est enthousiasmé Adam Sarhan de 50 Park Investments.

«C'est la quatrième fois au cours des récentes semaines que nous voyons des entreprises rapporter des bénéfices magnifiques grâce à l'IA», a ajouté l'analyste.

Il a cité Super Micro Computer (SMCI) qui a bondi jeudi de presque 33% à 975$US, mais aussi Arm (ARM, +4,17% à 128,53$US) et Palantir (PLTR, +3,74% à 23,59$US).

Au quatrième trimestre, Nvidia a multiplié son chiffre d'affaires par trois, à 22G$US. Les profits, eux, sont neuf fois supérieurs à ceux d'il y a un an, à 12,3G$US.

Le groupe a en outre décrit l'émergence, avec l'intelligence artificielle générative, d'une «nouvelle ère informatique» qui va s'introduire dans tous les secteurs et entraîner une vaste mise à jour des postes de travail et des centres de données.

Du côté de la macro-économie, les demandes d'allocations chômage aux États-Unis ont baissé, contre toute attente, de 12 000, à 201 000 la semaine dernière.

Les reventes de maisons se sont bien comportées en janvier augmentant de 3,1% sur le mois, mais elles sont en baisse de 1,7% sur un an.

Si les taux des crédits immobiliers ont reculé en janvier, ils sont en revanche repartis à la hausse ce mois-ci et viennent de repasser au-dessus de la barre des 7% pour un prêt à taux fixe sur 30 ans.

Sur le plan de la politique monétaire, plusieurs membres de la Réserve fédérale devaient prononcer des discours, dont deux après la clôture du marché.

Le vice-président de la Fed Philip Jefferson s'est inquiété du potentiel inflationniste d'une surconsommation aux États-Unis.

«Sans comprendre clairement pourquoi les dépenses de consommation ont été si résilientes, je considère la vigueur continue des dépenses comme un risque à la hausse important pour mes prévisions», a-t-il souligné.

Sur le marché obligataire, les rendements à dix ans s'inscrivaient à 4,32% contre 4,31% la veille.

Ailleurs à la cote, le groupe de télécoms AT&T (T) a perdu 2,41% à 16,59$US alors que son réseau de téléphone cellulaire connaissait des perturbations affectant plusieurs dizaines de milliers de clients aux États-Unis.

John Kirby, un porte-parole de la Maison-Blanche, a fait savoir qu'«à ce stade […] AT&T n'a aucune raison de penser qu'il s'agisse d'un incident de cybersécurité».

Le groupe est en contact avec la Commission fédérale des communications (FCC) pour déterminer ce qu'il s'est passé. Le ministère de la Sécurité intérieure (DHS) et la police fédérale (FBI) oeuvrent aussi en soutien aux investigations.

Les constructeurs de véhicules électriques Rivian (RIVN) et Lucid (LCID) se sont effondrés respectivement de 25,60% à 11,45$US et de 16,76% à 3,08$US, après des résultats décevants.

Le fabricant de vaccins Moderna (MRNA) a pris 13,53% à 99,44$US, après un bénéfice trimestriel surprise, même si ses ventes du vaccin contre la COVID-19 ont chuté.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

L'abandon de «l'iCar» se répercutera-t-il sur le titre d'Apple?

Mis à jour le 12/04/2024 | Morningstar

Pourquoi Apple a abandonné son projet de véhicule autonome.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 12 avril
Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street moins inquiète de l’inflation
Mis à jour le 11/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 11 avril
Mis à jour le 11/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.