Bourse: Wall Street termine légèrement dans le rouge

Publié le 09/06/2021 à 10:01, mis à jour le 09/06/2021 à 17:08

Bourse: Wall Street termine légèrement dans le rouge

Publié le 09/06/2021 à 10:01, mis à jour le 09/06/2021 à 17:08

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a conclu légèrement dans le rouge une nouvelle séance terne mercredi, mais toujours proche des records avant les chiffres de l'inflation américaine jeudi.

La Bourse de Toronto a retraité pendant la séance en raison d’une baisse du secteur des métaux de base.

 

Les indices

À Toronto, le S&P/TSX a reculé de 63 points, ou de 0,32%, à 20 002 points.

À New York, le S&P 500 a lâché 7 points, ou 0,18%, à 4 219 points.

Le Dow Jones a laissé aller 152 points, ou 0,44%, à 34 447 points.

Le Nasdaq a baissé de 13 points, ou de 0,09%, à 13 911 points.

Le dollar canadien était stable à 0,8254 $US.

Le pétrole a cédé 0,31 $US, ou 0,44%, à 69,74 $US.

L'or a perdu 3,40 $US, ou 0,18%, à 1891 $US.

 

Le contexte

Le marché « a terminé la journée en baisse, plombé par les actions des secteurs industriels et financiers qui ont exercé une pression sur le Dow Jones », notaient les analystes de Schwab. « Les pertes ont toutefois été maîtrisées car les investisseurs restent prudents avant le premier aperçu de l’inflation jeudi », ajoutaient-ils.

L’indice des prix à la consommation pour mai (CPI) doit être publié par le département du Travail, un élément important avant une réunion monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) la semaine prochaine et alors que tous les investisseurs se demandent si la hausse des prix va durer ou pas. 

« C’est un marché calme et de peu de volume qui a continué de faire tourner la roue alors qu’on attend l’inflation jeudi », a ajouté Peter Cardillo de Spartan Capital Securities. 

Cet indicateur pourra « soit soulager les investisseurs, soit envoyer les taux obligataires vers le haut ce qui serait à court terme dommageable pour le marché des actions », a-t-il prévenu.

Mais mercredi, les rendements sur la dette américaine sont restés à 1,48 %, un plus bas depuis début mars, montrant que « les investisseurs ne sont pas vraiment soucieux des chiffres de l’inflation », a ajouté l’analyste de Spartan Capital Securities.

Les analystes s’attendent à une hausse de 0,4 % de l’indice CPI pour le mois dernier contre +0,8 % observé en avril.

La volatilité autour de quelques actions favorites des boursicoteurs en ligne a continué à animer le marché.

Le distributeur de jeux vidéo GameStop a annoncé, après la clôture, des ventes trimestrielles meilleures que prévu et une perte plus modeste qu’il y a un an. 

La chaîne a engagé aussi deux anciens dirigeants d’Amazon en tant que directeur général et financier. L’action, qui en séance a grimpé de 9 %, pour conclure en progrès de moins de 1 %, perdait 10 % dans les échanges électroniques après la clôture.

Plongeon également pour d’autres favorites des courtiers en ligne comme AMC (-10,37 %), BlackBerry (-4,05 %) ou le prestataire de santé en ligne Clover Health (-23,61 %).

Introduit en Bourse mercredi à 27 dollars, le titre de la firme de fintech Marqeta, une plateforme de gestion de cartes de paiements, a conclu en hausse de 13 %, impliquant une valorisation à 17 milliards de dollars. La société fait une centaine de millions de dollars de chiffre d’affaires trimestriel.

Le laboratoire Pfizer a grimpé de 2,47 % à 39,81 dollars, après la nouvelle que les États-Unis allaient acheter 500 millions de doses de ses vaccins anti-Covid 19 pour les donner à d’autres pays.

Sur le même sujet

Titres en action: Lockheed Martin, Philips, Ryanair

Mis à jour il y a 24 minutes | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

07:17 | LesAffaires.com et AFP

Le gouvernement chinois a plombé les bourses asiatiques avec un nouveau tour de vis réglementaire.

À la une

SQDC: près de 21 tonnes de contenants récupérés

Plus de 2 millions de contenants ont été rapportés en succursale en un an pour être recyclés.

Voici comment apaiser les inquiétudes liées au retour au travail

Moins vos employés sont informés de votre vision post-pandémique du travail, plus leur moral est perturbé.

Les employés veulent savoir ce qui adviendra du télétravail dans leur entreprise

Les travailleurs qui ne connaissent pas la position de leur employeur envisagent le retour au bureau avec inquiétude.