Le dollar canadien pique du nez

Publié le 27/04/2010 à 16:06

Le dollar canadien pique du nez

Publié le 27/04/2010 à 16:06

Le dollar canadien perd soudainement plus d'un cent US en milieu de journée. Photo : lesaffaires.com

Le dollar canadien a perdu soudainement plus d'un cent US en milieu de journée, alors que l'agence de notation Standard & Poor’s a abaissé son évaluation de la dette de la Grèce au niveau de pacotille (junk status).

Les cambistes se sont tournés vers le dollar américain _ habituellement un refuge sécuritaire en période de tourmente économique _ sur fond de préoccupations face à l'économie de l'Europe.

Le huard a été également affecté par une baisse de 2,66% du prix du pétrole brut qui se transigeait à 81,96 dollars US en fin de journée à New York.

Le dollar a ainsi plongé de 1,64 cent US à 98,27 cents US par rapport au niveau de clôture de lundi.

Le yen et le dollar US ont pris de la vigueur par rapport à la plupart des grandes devises, alors que Standard & Poor’s a aussi abaissé la cotation de la dette du Portugal. De son côté, l'euro poursuivait sa baisse face au dollar US, alors que le risque d'une contagion de la crise au sein de la zone euro restait au coeur des inquiétudes.

Dans sa déclaration, Standard & Poor’s a indiqué qu'elle abaissait la cote de la Grèce de plusieurs crans, à BB+. Les cotes en deçà de BBB sont considérées comme trop risquées pour des fins d'investissement.

Standard & Poor's a averti les détenteurs de dette grecque que la probabilité moyenne de recouvrir leur argent était d'entre 30 et 50 pour cent dans l'éventualité d'une restructuration de dette ou d'une défaillance.

Le dollar canadien se maintient essentiellement à parité avec la devise américaine depuis quelques semaines, grâce à la vigueur relative de l'économie canadien et à la perspective de plus hauts taux d'intérêt au Canada, des facteurs qui attirent les investisseurs mondiaux et les courtiers en devises.

Avec PC et Bloomberg.

 

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.