Titres en action: Allianz, Heineken, HSBC, Square

Publié le 02/08/2021 à 08:41, mis à jour le 02/08/2021 à 08:42

Titres en action: Allianz, Heineken, HSBC, Square

Publié le 02/08/2021 à 08:41, mis à jour le 02/08/2021 à 08:42

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le titre d'Allianz (ALV, 195,16 €) dévissait lundi à la Bourse de Francfort, l'assureur voyant s'accumuler les poursuites américaines visant sa gestion d'actifs avec un possible «impact significatif» en milliards sur ses résultats futurs. Le cours du géant de l'assurance, poids lourd du DAX, perdait à 8 h 30 7,07% après avoir plongé de 9% plus tôt dans la séance. Le département américain de la Justice a ouvert récemment une enquête pénale sur les fonds structurés «Alpha», logés dans la filiale Allianz Global Investors, l'un des principaux gestionnaires d'actifs au monde, a expliqué le groupe dans un communiqué publié dimanche soir. Les investigations de cette autorité font suite aux poursuites civiles lancées l'été dernier par des fonds d'investissement américains furieux d'avoir essuyé des pertes importantes via les fonds Alpha pendant la crise du coronavirus. Le gendarme américain des marchés, la SEC, avait ouvert sa propre enquête règlementaire en 2020.

 

Le brasseur néerlandais Heineken (HEIA, 99,38 €) a fait état lundi d'un fort rebond de son bénéfice net au premier semestre, à 1,03 milliard d'euros, tiré par la réouverture des restaurants et des cafés dans certaines parties du monde. Le groupe avait enregistré une perte de 297 millions d'euros à la même période en 2020. Ce rebond est notamment dû à «la levée progressive des restrictions importantes mises en œuvre l'année dernière sur la plupart des marchés pour contenir la propagation de la COVID-19», explique le PDG du brasseur, Dolf van den Brink, cité dans un communiqué du groupe. Le chiffre d'affaires pour la première moitié de l'année a augmenté de 8,3%, à 10 milliards d'euros. La hausse organique des volumes de la bière s'établit à 16,8% pour le deuxième semestre, grâce notamment à de bonnes performances en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe l'Est et en Amérique. Mais le numéro deux mondial de la bière, derrière le belgo-brésilien AB InBev, s'attend à ce que dans l'ensemble, les résultats financiers annuels restent inférieurs à 2019.

 

La Banque HSBC (HSBC, 27,57 $US) a annoncé lundi un bénéfice net multiplié par plus de trois sur un an au premier semestre 2021 grâce à un retour de la croissance sur ses principaux marchés, aux restructurations et à sa stratégie de recentrage sur l'Asie. De janvier à juin, le bénéfice net part du groupe de HSBC s'est élevé à 7,27 milliards de dollars US, contre 1,98 milliard lors de la même période de 2020, a indiqué la banque dans un communiqué. Au premier semestre, le produit net bancaire de HSBC a diminué de 4,4% sur un an à 25,55 milliards de dollars, sous l'effet notamment des faibles taux d'intérêt dans le monde. Mais dans le même temps, l'amélioration des perspectives économiques a permis à HSBC de réduire ses provisions pour risques de crédit, ce qui a été le principal moteur de l'amélioration des profits, a expliqué M. Quinn. HSBC a récemment lancé une vaste réorganisation pour se focaliser sur l'Asie où il réalise 90% de son bénéfice, les marchés chinois et hongkongais étant ses fleurons.

 

Pour grandir dans le paiement à crédit, Square (SQ, 247,26 $US), le groupe américain spécialisé dans les règlements numériques, fondé par le patron de Twitter, Jack Dorsey, a mis 29 milliards de dollars sur la table pour acquérir l'australienne Afterpay Limited. Cette application est une spécialiste du «paiement après livraison» qui offre aux particuliers des paiements échelonnés et souvent sans frais. Née en 2014, elle est présente en Australie, aux États-Unis, au Canada, ainsi qu'au Royaume-Uni, en France et en Italie, à travers 100 000 fournisseurs dans le monde et 16,2 millions de clients. La fusion-acquisition, qui devrait être conclue au 1er trimestre de 2022, se fera entièrement par échange d'actions et va valoriser la compagnie australienne à environ 29 milliards de dollars, selon un communiqué commun publié dimanche. Au terme de cette offre, qui propose une prime de 30% sur le cours des actions du groupe australien à sa clôture vendredi, les actionnaires d'Afterpay possèderont 18,5% du capital de la nouvelle compagnie.

 

Sur le même sujet

Titres en action: Electronic Arts, Toyota, Allianz, SoftBank Group, TUI, Bayer

Mis à jour le 12/05/2021 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Volkswagen, Air France, Rexel, Allianz

Mis à jour le 26/03/2021 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Des fines herbes à la maison… comme dans l’espace!

24/10/2021 | Claudine Hébert

Plantaform pourrait bien avoir créé le prochain appareil à dosettes à faire fureur.

Le rapport ESG, de quessé?

01/10/2021 | Jean Décary

INVESTISSEMENT RESPONSABLE. «Ce rapport, c’est pratiquement de la reddition de comptes.»

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.