Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 25/08/2023 à 14:00

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 25/08/2023 à 14:00

(Photo: Joshua Mayo pour Unsplash)

Quels titres boursiers et rapports d’analystes ont retenu l’attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.

21 août

Les nouvelles du marché:

 Les résultats de Nvidia seront un test majeur pour la demande d’IA et la reprise du marché. Les investisseurs de Nvidia s’attendent à ce que le concepteur de puces affiche un revenu trimestriel supérieur aux estimations lors de la publication de ses résultats mercredi. La seule question qu’ils se posent est la suivante: de combien?

• Citi envisage de scinder le Groupe des clients institutionnels dans le cadre d’une refonte-FT. La Directrice générale de Citigroup, Jane Fraser, envisage un plan de démantèlement de la plus grande division de la banque, selon le Financial Times.

• Meta lancera bientôt la version web de Threads dans le cadre de sa compétition avec X pour les utilisateurs. Meta Platforms s’apprête à déployer la version web de sa nouvelle plateforme de médias sociaux Threads, axée sur le texte, dans l’espoir de prendre l’avantage sur X, anciennement Twitter, dont l’afflux initial d’utilisateurs s’est estompé.

• J&J détiendra une participation de 9,5% dans Kenvue après l’offre d’échange d’actions. Johnson & Johnson a déclaré qu’il s’attendait à conserver une participation d’environ 9,5% dans son unité de santé grand public nouvellement séparée, Kenvue, à l’issue d’une offre d’échange d’actions. 

• Trans Mountain affirme que les incendies en Colombie-Britannique ne posent aucun risque pour ses activités. L’opérateur du réseau d’oléoducs canadien Trans Mountain a déclaré dimanche que les incendies de forêt en Colombie-Britannique ne présentaient aucun risque pour ses opérations d’oléoducs ou son projet d’expansion.

 

À surveiller: 

Savaria (SIS, 16,11$): un élargissement des marges pourrait dégager une valeur significative pour le titre selon l’analyste de Desjardins. La semaine dernière, les gens de Desjardins tenaient des rencontres avec la direction de la société spécialisée dans les solutions d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. L’élément principal qui s’en est dégagé est un objectif clair d’atteindre en 2025 une marge des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement ajustés (BAIIA) de 20%. La direction s’appuie sur un objectif de revenus de 1 milliard de dollars (G$) en 2025.

Groupe NFI (NFI, 11,79$): bien placée pour augmenter significativement ses bénéfices et ses flux de trésorerie. Le fabricant d’autobus et trolleybus pour les pays d’Amérique du Nord et du Sud divulguait la semaine dernière ses résultats du 2e trimestre terminé le 30 juin après en avoir donné les grandes lignes le 25 juillet.

Aya Gold & Silver (AYA, 7,65 $): la société devrait profiter du fait d’être le seul producteur d’argent «pure play». Le titre du producteur canadien de métaux précieux, dont le cours de l’action avait bondi de près de 50% en mars, a tout reperdu depuis, mais l’annonce la semaine dernière d’une expansion de son programme de forage semble l’avoir remis sur les rails pour l’instant.

 

Pour consulter les titres du 22 août, cliquez sur suivant:

Sur le même sujet

Bourse: vendre ou ne pas vendre, telle est la question!

Il y a 18 minutes | Pierre Théroux

SE LANCER EN BOURSE. Acheter des actions est relativement facile, mais les vendre c'est une autre paire de manches.

Bourse: Wall Street ouvre dans l'euphorie, après Nvidia

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre en hausse.

À la une

L'actif de la Caisse de dépôt et placement du Québec en hausse de 32 milliards de dollars

Mis à jour il y a 18 minutes | Dominique Talbot

Selon la direction, l’année 2023 a été marquée par une forte volatilité.

Charles Emond: «Si on investit uniquement dans les actifs verts, on ne pourra pas améliorer les actifs polluants.»

Édition du 24 Janvier 2024 | François Normand

Il partage sa vision et ses perspectives économiques en 2024, en incluant les occasions et les risques pour la CDPQ.

Le mandat de Charles Emond renouvelé pour cinq ans

07/02/2024 | Dominique Talbot

Le mandat prend effet aujourd’hui et se terminera le 6 février 2029.