Des titres qui profiteront de la renaissance industrielle aux États-Unis


Édition du 08 Mars 2014

Des titres qui profiteront de la renaissance industrielle aux États-Unis


Édition du 08 Mars 2014

Par Thomas Cottendin

Photo: iStock

Malgré une progression d'environ 175 % en cinq ans, les titres industriels américains semblent toujours prometteurs, estiment les experts consultés par Les Affaires. Certaines actions canadiennes pourraient aussi profiter du phénomène de la «renaissance américaine».

Depuis de nombreuses années, le déclin de l'empire américain est attendu par les économistes, mais ne s'est toujours pas concrétisé. Au contraire, tel le phénix, l'industrie manufacturière des États-Unis renaît de ses cendres.

«À long terme, des coûts énergétiques plus faibles et l'inflation des salaires à l'échelle mondiale continuent de former le socle de la renaissance américaine», soutient Tobias Welo, gestionnaire de portefeuille sectoriel, de Fidelity Investments, dans un rapport sur le secteur industriel américain.

Les entreprises cherchent à rapatrier et à étendre leur capacité manufacturière au sud de la frontière. Un des derniers exemples en lice est la décision de la taïwanaise Foxconn, qui fabrique entre autres des iPhone en Chine, d'investir 40 millions de dollars américains dans des installations aux États-Unis.

«Après plus d'un quart de siècle de délocalisation de la production manufacturière vers les pays émergents, dont la Chine, on observe un certain désenchantement. Certains vont même jusqu'à parler de rapatrier la production manufacturière en sol américain, canadien et québécois», écrit dans ses perspectives François Dupuis, vice-président et économiste en chef de Desjardins Études économiques.

Si cette idée séduit et qu'elle a bonne presse, il est loin d'être évident qu'elle se matérialisera à grande échelle, soutient M. Dupuis.

Malgré certaines interrogations, plusieurs gestionnaires de portefeuille voient ce thème comme une occasion de placement incontournable, même s'il n'est pas nouveau. «Ce thème d'investissement demeure très prometteur. Peu d'investisseurs réalisent qu'il s'agit peut-être de la meilleure histoire de croissance du monde», a dit à Les Affaires Richard Bernstein, ancien stratège en chef de Merrill Lynch et actuel pdg de Richard Bernstein Advisors.

Lire aussi:
Cap sur les généreux dividendes des géants industriels

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.