À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

Publié le 18/01/2020 à 10:24

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

Publié le 18/01/2020 à 10:24

Par lesaffaires.com

Aritzia (ATZ, 24,71$): l’analyste de la BMO hausse son cours cible de 21$ à 27$

Le cours de l’action de l’exploitant de magasins de mode féminine haut de gamme de Vancouver a bondi la semaine dernière à la suite de la divulgation de ses résultats du troisième trimestre 2020.

Afin de tenir compte de l’élan du titre, Stephen MacLeod, analyste chez BMO Marchés, a haussé de façon significative son cours cible de 21$ à 27$ et il a réitéré, cela va de soi, sa recommandation de «surperformance».

Les ventes comparables ont augmenté de 5,1% durant le trimestre alors que l’analyste avait prévu 4%. À nouveau la croissance s’étendait à l’ensemble des segments de l’entreprise.

Les activités américaines ont connu un autre fort trimestre avec une croissance de 28% comparativement à l’année précédente. De nouvelles boutiques et le commerce électronique ont été les moteurs de cette croissance. note l’analyste.

La société a annoncé des bénéfices par action ajustés pour le troisième trimestre de 0,32$, ce que s’avère sensiblement conforme aux attentes. Les ventes totales ont augmenté de 10% à 267 millions $. Les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) se sont situés à 58 millions $, en hausse de 2%, alors que la croissance des revenus s’est accompagnée d’un rétrécissement des marges brutes 22,2% à 21,9%.

La direction doit révéler de nouveaux objectifs sur trois ans au cours des prochains mois, avec les activités américaines et le commerce électronique toujours à l’avant-plan.

WSP Global (WSP, 94,01 $): une fusion avec l’américaine AECOM ferait beaucoup de sens

À la une

Ukraine: la situation sur le terrain au 124e jour

Mis à jour il y a 4 minutes | AFP

L’armée russe tentait lundi de pousser son avantage dans l'est de l'Ukraine.

Zelensky fait pression sur le G7 pour durcir le ton contre Moscou

Mis à jour à 08:11 | AFP et La Presse Canadienne

Le G7 va continuer de soutenir l'Ukraine «aussi longtemps qu'il le faudra», selon leur déclaration commune.

Zelensky fait pression sur le G7 pour durcir le ton contre Moscou

Mis à jour à 08:11 | AFP et La Presse Canadienne

Le G7 va continuer de soutenir l'Ukraine «aussi longtemps qu'il le faudra», selon leur déclaration commune.