À surveiller: Héroux-Devtek, Shopify et Snap?

Publié le 08/02/2024 à 11:22, mis à jour le 08/02/2024 à 11:49

À surveiller: Héroux-Devtek, Shopify et Snap?

Publié le 08/02/2024 à 11:22, mis à jour le 08/02/2024 à 11:49

Par lesaffaires.com

(Getty Images)

Que faire avec les titres de Héroux-Devtek, Shopify et Snap? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Héroux-Devtek, (HRX : 16,35$) Vents de dos et attentes en hausse

Héroux-Devtek a surpris bien des analystes mercredi avec l’annonce de robustes résultats pour son troisième trimestre de l’exercice 2024, qui s’est terminé le 31 décembre. D’abord avec un chiffre d’affaires de 163,5 millions, 16% supérieur à celui de l’année dernière pour la même période, mais surtout supérieurs aux 149 millions du consensus des analystes qui suivent ses activités.

Ceux de Marchés financiers Banque Nationale s’attendaient à 148 millions. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, de 24,5 millions, a aussi largement surpassé les attentes de la Banque, qui étaient de 19,6 millions. Cette dernière prévoyait aussi un bénéfice net par action de 0,17 $, mais Héroux-Devtek l’a aussi surpris de ce côté avec 0,27 $.

«À la suite des résultats du troisième trimestre d’Héroux-Devtek, nous maintenons notre évaluation de l’action à “surperformance”, disent les analystes de la Banque Nationale. Les revenus et les marges de l’entreprise ont été lourdement impactés par les enjeux liés à la chaîne d’approvisionnement de toute l’industrie aérospatiale depuis deux ans. Mais le dernier trimestre démontre que bien que ces problèmes ne soient pas tous réglés, ceux-ci sont moins inquiétants. Avec une demande forte à venir dans les prochaines années tant dans l’aviation civile que la défense, nous voyons pour l’entreprise des perspectives de croissance des revenus et de ses marges.»

Concrètement, cette demande se traduira par une augmentation de 50% des appareils livrés par Airbus et Boeing d’ici 2026, en comparaison avec les chiffres de 2023. Du côté de la défense, Héroux-Devtek devrait bénéficier de l’accélération de la cadence du programme F-18/F ainsi que des hélicoptères Sikorsky CH-53K.

Cameron Doerksen, de la Banque Nationale, n’hésite d’ailleurs pas à relever de 19 $ à 23 $ sa cible sur un an pour le cours de l’action. Ce dernier avance que pour le moment, cette dernière se transige à 7,6 fois les bénéfices avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, alors que le multiple de celles de ses concurrents dans l’industrie est à 12,6. En raison de cette disparité et des vents de dos qui soufflent sur Héroux-Devtek, la Banque Nationale appuie désormais son analyse sur un multiple de 9. Elle fait également monter son estimation de revenus pour l’année 2024 de 591 millions à 614 millions. En 2025, cette cible est également revue à la hausse de 640 millions à 661 millions.

 

Dominique Talbot

 

Shopify, (SHOP, 118,33): en bonne position pour dépasser les attentes

Sur le même sujet

À surveiller: Loblaw, Groupe MTY et Tesla

16/04/2024 | Catherine Charron et Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Loblaw, Groupe MTY et Tesla? Voici des recommandations d'analystes.

Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite

Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

Votre logement constitue souvent votre capital le plus important. Voici les principaux moyens d'en tirer parti.

À la une

Procter & Gamble revoit à la hausse ses objectifs de rentabilité après un trimestre de bonne facture

Il y a 20 minutes | AFP

Procter & Gamble a affiché un bénéfice net de 3,75 milliards de dollars américains.

Bourse: Wall Street en ordre dispersé pour terminer une mauvaise semaine

Mis à jour il y a 5 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert en hausse.

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les premiers dépôts de remise en 2022 étaient étiquetés de manière très générique.