À surveiller: Alphabet, Facebook et Metro

Publié le 14/04/2021 à 09:00

À surveiller: Alphabet, Facebook et Metro

Publié le 14/04/2021 à 09:00

Par Stéphane Rolland
Le logo de Google, filiale d'Alphabet.

(Photo: Getty images)

Que faire avec les titres d’Alphabet, Facebook et Metro? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

 

Alphabet (GOOGL, 2 244,62 $US) : ça va bien!

La maison-mère de Google a beau avoir déjà une taille gigantesque, elle a encore de l’espace pour croître, croit Ygal Arounian, de Wedbush, qui commence le suivi de la société et place son action dans sa liste de favorites.

L’analyste croit que les perspectives sont très favorables tant pour ses activités principales dans la publicité numérique que pour sa tentative de rivaliser avec Microsoft et Amazon dans l’infonuagique.

La pandémie aura eu pour effet d’accélérer la migration du commerce en ligne et, par ricochet, la publicité numérique. L’analyste note que la publicité vidéo est un segment particulièrement fort, ce qui est une bonne nouvelle pour YouTube.

Elle se trouve également dans une bonne posture dans l’infonuagique, selon lui. Il note que Google Cloud a fait une entrée tardive dans le marché et que son déploiement a pris du temps. La division est maintenant sur une lancée tandis qu’elle a consolidé sa troisième place. Elle affiche maintenant une croissance aussi rapide que la division Azure de Microsoft et plus rapide qu’Amazon Web Services. «Nous pensons que les investisseurs continuent de sous-estimer cette activité et sa rentabilité future une fois qu’elle se fera sur une plus grande échelle», commente Ygal Arounian.

Wedbush émet une recommandation «surperformance » et place l’action sur sa liste de favorites. Le cours cible est de 2 953 $US.

 

Facebook (FB, 313,85 $US) : moins de suivi

Sur le même sujet

Alphabet lance une filiale de robotique

23/07/2021 | AFP

L’objectif est de « réduire de façon radicale le temps, le coût et la complexité d’utilisation des robots industriels ».

Le potentiel d'appréciation du dollar canadien est limité, selon Fiera Capital

30/04/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Avec sa récente progression, le potentiel d'appréciation du dollar canadien est limité, dit Fiera Capital.

À la une

3 signes montrant que vous perturbez votre industrie

BLOGUE INVITÉ. Une perturbation réussie est l'objectif ultime de tout entrepreneur.

­Marie-Hélène ­David, l'évangéliste: révolutionner une vieille industrie

Édition du 25 Novembre 2020 | Maxime Bilodeau

CHAPEAU LES PDG! La fondatrice de Filo ambitionne de changer à la racine les produits d'entretien ménager.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

08:26 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés européens ont gardé leur assurance tandis que les bourses asiatiques ont connu une séance en repli.