À surveiller : MTY, Fiera et Tesla

Publié le 05/07/2019 à 08:26

À surveiller : MTY, Fiera et Tesla

Publié le 05/07/2019 à 08:26

Par Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de MTY, Fiera et Tesla ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

MTY (MTY., 65,60$) : pas maintenant, dit Financière Banque Nationale

À long terme, MTY aurait le potentiel de créer beaucoup de valeur pour ses actionnaires, mais le franchiseur montréalais doit d’abord composer avec son lot de défis, résume Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, qui entame le suivi de la société. Pour cette raison, il reste sur les lignes de côté avec une recommandation «performance égale au secteur».

«Nous percevons MTY comme une entreprise en développement en raison de l’attention qu’elle porte à générer une croissance interne soutenable et à la réalisation d’acquisitions de meilleure qualité, explique l’analyste. Ces priorités sont les bonnes, mais elles pourraient prendre du temps à porter leurs fruits. »

M. Shreedhar reconnaît que la société rencontre certaines difficultés. Il souligne que la croissance interne (celles des activités existantes, donc sans lien avec les acquisitions) a historiquement été faible. Le rendement sur le capital investi est en déclin et les résultats demeurent imprévisibles.

La dépendance de la société aux acquisitions pour croître a toujours été une des principales préoccupations dans le camp des pessimistes. L’analyste note que la croissance des revenus est uniquement attribuable aux acquisitions depuis l’exercice 2010. Il note aussi que les acquisitions sont presque les seules contributrices à la croissance du bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement (BAIIA). Ce fait laisse entendre que la société ne tire pas grandes synergies de ses acquisitions, selon lui. Malgré ce problème, l’action a bien fait durant cette période, nuance l’analyste.

En ce qui concerne le bilan, il note que la dette risque d’être élevée après la réalisation d’une série d’acquisitions. Il pense qu’elle s’établira à 3,1 fois le BAIIA au troisième trimestre 2019. Or, la société devrait rembourser cette dette rapidement en raison de ses généreux flux de trésorerie. Il anticipe que le ratio reculera à 2 fois le BAIIA dès la fin de l’exercice 2020. Durant cette période, la possibilité d’une grande acquisition demeure faible, le temps que l’endettement recule.

La cible est à 70$.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux

Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en 10 mois.

Un nouveau règlement menace de sortir de Wall Street les sociétés chinoises cotées

02/12/2021 | AFP

La SEC avait averti les sociétés chinoises cotées à Wall Street qu’elles devaient respecter leurs obligations.

Titres en action: Toyota, Severstal, Banque TD, Banque CIBC

Mis à jour le 02/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.