Maintenez le cap en dépit des obstacles

Publié le 14/02/2009 à 00:00

Maintenez le cap en dépit des obstacles

Publié le 14/02/2009 à 00:00

L'épargnant doit maintenir à tout prix le cap de sa stratégie REER, malgré les turbulences des marchés. Et continuer de penser à long terme, insistent les planificateurs financiers.

"Peu importe les événements ponctuels, une planification financière ordonnée et à long terme constitue la pierre d'assise de la réussite de sa retraite", rappelle Gaétan Veillette, planificateur financier. Il faut afficher une discipline exemplaire; la panique est bien mauvaise conseillère en période difficile, dit-il.

Les planificateurs rappellent que les Bourses ont tendance à récupérer leurs pertes au cours des trimestres suivant le repli.

"En restant dans le train, surtout dans un contexte où de nombreux titres boursiers semblent sous-évalués, les investisseurs pourraient panser leurs plaies et retrouver l'élan nécessaire afin d'atteindre leurs objectifs financiers", affirme M. Veillette.

Faites le point

Cela dit, si la chute boursière vous rend trop nerveux, une revue des attentes et de la stratégie de répartition des actifs s'impose. Cet examen doit être effectué avec l'aide d'un conseiller, suggère Claude Montreuil, associé de Caron Groupe Financier.

"En période de crise, les pertes à court terme occultent les gains prévus à long terme. Mais il reste que l'insécurité de l'épargnant est souvent liée à une mauvaise répartition des actifs", dit-il.

À titre d'exemple, il rappelle que le détenteur d'un portefeuille réparti à parts égales entre les actions et les obligations affiche une perte moitié moins importante que les indices boursiers quand ceux-ci chutent. Ainsi, un portefeuille pleinement équilibré afficherait un repli annuel de 15 % quand les indices chutent de 30 %, comme ce fut le cas en 2008.

François Morency, président d'Aviso, croit que la dernière année permet de tirer une leçon. "La recherche de raccourcis pour parvenir à ses objectifs ne constitue pas une stratégie de placement pour la retraite."

L'expert ajoute que plusieurs épargnants oublient l'histoire économique; en moyenne, on connaît au moins une période difficile par décennie.

"Chaque crise présente des caractéristiques différentes. Le fait qu'elles sont imprévisibles met tous les épargnants sur le même pied", souligne M. Morency.

Selon lui, l'investisseur peut dormir tranquille s'il maintient des attentes réalistes à long terme. Le rendement annuel moyen du portefeuille devrait s'établir entre 5 et 6 %.

Enfin, François Morency conseille même aux épargnants angoissés de ne pas ouvrir leurs relevés de placement pendant la tourmente...

Obtenez de l'aide

La complexité des mesures fiscales, des produits financiers et des programmes sociaux fait en sorte que tous les épargnants gagnent à recourir aux services d'un conseiller financier, indique M. Veillette.

Il rappelle que la situation de chaque épargnant est unique. "C'est un piège de croire que tous les produits financiers répondent à notre profil."

Claude Montreuil ajoute qu'une tempête financière est le moment idéal pour évaluer sa stratégie de placement et sa tolérance au risque.

"Une bonne stratégie de placement tient compte de notre zone de confort à l'égard des actions, plus risquées que les titres à revenu fixe. Il est illusoire de croire que la recette du jour correspond aux besoins de tous", dit-il.

L'investisseur prudent, parfois craintif, a avantage à répartir également son portefeuille entre actions et titres à revenu fixe à mesure qu'il approche de la retraite, dit M. Montreuil.

Respectez les règles de base

On ne le répète jamais assez. La stratégie REER doit respecter quelques règles essentielles. "Il faut investir le maximum permis pour mettre toutes les chances de son côté, insiste M. Morency.

"L'épargnant peut aussi emprunter pour cotiser, à la condition de rembourser son prêt la même année afin d'éviter de payer trop d'intérêts", ajoute-t-il.

Finalement, ceux qui disposent de cotisations inutilisées doivent éviter de surcotiser s'il veulent économiser le plus d'impôt possible, car il se peut que la cotisation réduise le revenu imposable sous le seuil où le particulier ne paie pas d'impôt.

"Concentrez-vous sur votre stratégie d'épargne-retraite à long terme", insiste Patricia Lovett-Reid, première vice-présidente de TD Waterhouse. "Si on se fie au passé, la situation actuelle ne durera pas; il est important de ne pas paniquer lorsque les marchés sont volatils."

daniel.renaud@transcontinental.ca

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

08/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.